Videos

  • Vers 1846, à l’attention de Pauline Chazaren, une élève qui lui avait été envoyée par Liszt, Frédéric Chopin entreprit d’annoter le Livre I du Clavier Bien Tempéré de Bach – un devancier auquel le Polonais vouait on le sait un véritable culte. Après avoir longtemps dormi dans une collection privée, ce document passionnant paraît aux Editions Symétrie grâce à l’initiative de la Société Française de Musicologie. Grand spécialiste de Chopin, Jean-Jacques Eigeldinger a rédigé le commentaire d’un facsimile qui souligne à quel point la musique de Bach demeurait vivante pour l’auteur des Mazurkas. Il présente ici cette entreprise éditoriale, avec en contrepoint des extraits interprétés par Nathanël Gouin.

    14 Septembre 2020
  • Le séjour de Bach à la cour de Köthen (de la fin 1717 à avril 1723) fait figure d’âge d’or pour la musique instrumentale. C’est selon toute vraisemblance vers 1722 qu’il écrivit son unique ouvrage pour flûte solo : la Partita en la mineur.
    Transcripteur très actif, d’auteurs italiens en particulier, Bach aura ensuite été beaucoup arrangé, pour piano en particulier, au XIXe et au début du XXe siècle (par Liszt et Busoni entre autres). Plus près de nous, Gustav Leonhardt n’a pas résisté au plaisir d’adapter pour le clavecin la fluide Allemande introductive du BWV 1013, qu’Olivier Fortin nous offre de son confinement bourguignon.

    Parmi les derniers enregistrements d’Olivier Fortin (chez Alpha Classics), rappelons une belle anthologie François Couperin et un original et dépaysant programme Routes du café, avec les voix de Hana Blazikova, Reinoud Van Mechelen, Lisandro Abadie et l’ensemble Masques. Toujours au côté de celui-ci, l'interprète a récemment signé un programme de concertos à deux clavecins de Bach (BWV 1060, 1061 et 1062) et Pergolesi avec la complicité de son collègue Emmanuel Frankenberg.

    Plus d’infos sur Olivier Fortin et l’Ensemble Masques

    Musique en confinement

    12 Avril 2020
  • Totentanz (Danse macabre) de Franz Liszt  par Boris Berezovsky et l'Orchestre philharmonique de Radio France 

    Sélection Concertclassic, les meilleures vidéos de musique classique.

    Captation de concert

    17 Juin 2019
  • Création française de Wave Movements de Richard Reed Parry & Bryce Dessner au Festival de Saint-Denis.
    Bryce Dessner et Richard Reed Parry, respectivement guitaristes des groupes rock The National et Arcade Fire, signent ensemble Wave. Sur des images du créateur Hiroshi Sugimoto, projetées en direct sous les voûtes, Bryce Dessner convie pour l’occasion Lisa Hannigan, voix folk irlandaise, son frère Aaron et le créateur de Stargaze et chef d’orchestre, André de Ridder, ainsi que l'ONDIF.
     
    04 Juillet 2017
  • Le Grand Prix Lycéen des Compositeurs 2015 à La Philharmonie de Paris. Ce projet pédagogique rassemble en 2015, 97 établissements répartis sur tout le territoire. Un millier de lycéens ont été invités à la journée nationale du Grand Prix le mardi 24 mars à la Philharmonie de Paris, ce qui leur a permis de participer au débat, à la remise du Prix au lauréat 2015, à la création de l'œuvre commandée à Éric Tanguy, lauréat 2014 et, dans un effectif plus réduit, au concert du soir donné par l'Orchestre National d'Ile-de-France .
     
    Le Grand Prix Lycéen des Compositeurs a pour objectif d'initier les jeunes à la musique contemporaine. Chaque année, des élèves de Seconde, Première et Terminale, scolarisés dans des établissements proposant un enseignement musical (enseignement de spécialité en série L, options facultatives toutes séries générales et technologiques, série technique de la musique et de la danse, art du son), écoutent et commentent les œuvres retenues par un comité de sélection composé de journalistes, professeurs, interprètes, compositeurs... A l’issue de ce travail, ils choisissent le compositeur lauréat qui reçoit, non seulement le Grand Prix Lycéen des Compositeurs, mais également une commande dont la création a lieu l’année suivante.
     
     
    26 Mai 2015
  • Interview d'Armelle Khourdoïan, soprano, révélation classique de l'Adami. C'est au CRR de Marseille et au CNSMD de Paris qu'Armelle Khourdoïan suit sa formation musicale, avant d'intégrer le prestigieux Atelier Lyrique de l'Opéra de Paris. Au cours d'une tournée en Asie, elle chante les rôles du Feu et du Rossignol (l'Enfant et les Sortilèges, Ravel) avec la Maitrise des Hauts-de-Seine. Elle chante également les rôles de Silvia (L'isola disabitata, Haydn), Flaminia (Il mondo della luna, Haydn), Lucia (Le viol de Lucrèce, Britten) au Théâtre de l'Athénée avec l'ensemble Le Balcon, Belinda (Didon et Enée, Purcell) au Théâtre du Chatêlet pour "Les Nuits de la Voix" et Zerlina (Don Giovanni, Mozart) à la MC 93 Bobigny. Une série de concerts d'extraits d'opéra de Rameau, avec Les Folies françoises, fait l'objet d'un disque chez NoMadMusic, sorti en juin 2014.
     
    Interview réalisée le 1er août 2014 à l'église de Cattlar dans le cadre du Festival de Prades.
    Plus d'infos sur l'Adami : www.adami.fr

    > Voir l'air de Philine « Je suis Titania la blonde » de Mignon de Thomas par Armelle Khourdoïan

    > Voir un extrait de l'Enlèvement au Sérail de Mozart par Armelle Khourdoïan

     

    05 Janvier 2015
  • Coup de Coeur du partenariat Carrefour de Lodéon & Concertclassic, le Quatuor Cambini-Paris interprète le quatuor n°2 de Félicien David à l'Opéra Comique, dans le cadre de la sortie de leur CD le 10 janvier 2012.

    (De gauche à droite) : Julien Chauvin, premier violon – Pierre-Eric Nimylowycz, alto - Atsushi Sakaï, violoncelle - Karine Crocquenoy, violon.

    Le Quatuor Cambini-Paris affectionne les répertoires rares. Après des enregistrements Devienne-Vachon-Cambini-Boccherini (MBF) et Jadin (Timpani) remarqués, cette jeune formation sur instruments d’époque vient de signer un non moins séduisant CD Félicien David (Ambroisie-Naïve) et se produit le 6 janvier (à 13h) et le 8 janvier (à 11h) à l’Opéra Comique dans un programme Jadin-David-Gouvy. Premier dans la liste des « Coups de cœur » inscrits dans le cadre du partenariat entre Le Carrefour de Lodéon/France Inter et Concertclassic.

    30 Septembre 2013
  • Turandot de Giaccomo Puccini aux Chorégies d'Orange, le samedi 28 et le mardi 31 juillet 2012.
    Direction musicale : Michel Plasson. Mise en scène : Charles Roubaud.
    Costumes : Katia Duflot. Scénographie : Dominique Lebourges. Projection video : Marie-Jeanne Gauthé.
    Distribution : Lise Lindstrom (Turandot), Maria Luigia Borsi (Liù), Roberto Alagna (Calaf), Marco Spotti (Timur), Chris Merritt (Empereur Altoum), Marc Barrard (Ping), Jean-François Borras (Pang), Florian Laconi (Pong), Luc Bertin-Hugault (Un mandarin).
    Filmé lors de la générale piano le vendredi 20 juillet. 
    Plus d'infos : www.choregies.fr
    15 Septembre 2013