Grand Prix Lycéen des Compositeurs 2015

Le Grand Prix Lycéen des Compositeurs 2015 à La Philharmonie de Paris. Ce projet pédagogique rassemble en 2015, 97 établissements répartis sur tout le territoire. Un millier de lycéens ont été invités à la journée nationale du Grand Prix le mardi 24 mars à la Philharmonie de Paris, ce qui leur a permis de participer au débat, à la remise du Prix au lauréat 2015, à la création de l'œuvre commandée à Éric Tanguy, lauréat 2014 et, dans un effectif plus réduit, au concert du soir donné par l'Orchestre National d'Ile-de-France .
 
Le Grand Prix Lycéen des Compositeurs a pour objectif d'initier les jeunes à la musique contemporaine. Chaque année, des élèves de Seconde, Première et Terminale, scolarisés dans des établissements proposant un enseignement musical (enseignement de spécialité en série L, options facultatives toutes séries générales et technologiques, série technique de la musique et de la danse, art du son), écoutent et commentent les œuvres retenues par un comité de sélection composé de journalistes, professeurs, interprètes, compositeurs... A l’issue de ce travail, ils choisissent le compositeur lauréat qui reçoit, non seulement le Grand Prix Lycéen des Compositeurs, mais également une commande dont la création a lieu l’année suivante.
 
 
Partager par emailImprimer

Derniers reportages

  • Premier épisode d'une nouvelle série - Les Grands Entretiens - où Concertclassic donne la parole aux artistes, sans contrainte de temps.

    Marcel Pérès, musicologue spécialisé dans le répertoire médiéval et directeur de l'ensemble Organum depuis 1982, explore les pans encore obscurs de la musique du Moyen-Âge.

    00:00:00 - PRESENTATION DU CHANT VIEUX-ROMAIN
    Découverte du répertoire
    De quand date le chant vieux-romain ?
    Le contexte de composition
    La musique tétracordale

    00:17:22 - DANS QUEL MONDE CETTE MUSIQUE S'INSCRIT-ELLE ?
    La place de la musique religieuse 
    La mémoire et le temps artificiel 
    Les sciences de la mémoire
    L'importance du contexte
    La place des femmes dans la musique médiévale

    00:37:12 - QUELLES SOURCES POUR UNE EPOQUE MECONNUE ?
    Quelles sources
    Marcel Pérès chante
    Comprendre une période méconnue

    00:46:33 - LA MISE EN PRATIQUE
    Quelles institutions ?
    Quels obstacles
    Les disques les plus marquants

    00:59:57 - PERSPECTIVES TRANSVERSALES
    Perspectives selon les époques
    Répertoires similaires
    Différences et similarités avec l'ethnomusicologie
    Les enjeux pour le monde contemporain
    Quel héritage ?

  • "Sur les remparts de Séville" de Carmen de Bizet par Elina Garanca au Metropolitan Opera de New York.
    Production de 2009.
    Avec Roberto Alagna, Yannick Nézet-Séguin, direction musicale, Richard Eyre, mise en scène.
     
     
  • "Addio del passato", extrait de la Traviata de Verdi par la soprano Sud-Africaine Pretty Yende à l'Opéra Garnier. Du 12 septembre au 16 octobre 2019.
    Orchestre et Chœurs de l'Opéra national de Paris
    Direction musicale de Michele Mariotti / Carlo Montanaro
    Mise en scène de Simon Stone