Videos

  • Le festival de Castell Peralada fête son 35e anniversaire avec l'envie de retrouver le public cet été.
    Du 16 juillet au 1er août.

    > Plus d'infos sur le festival

    29 Juin 2021
  • Akhenaton fut l’un des pharaons les plus marquants de l’Égypte ancienne. Il réussit en effet à imposer l’un des premiers monothéismes de l’histoire, faisant de Râ, le dieu soleil, la seule et unique divinité de son royaume.

    Quand le compositeur américain Philip Glass décide de consacrer plusieurs opéras à de grandes figures de l’histoire, Akhenaton s’impose à lui avec évidence. Après Einstein on the Beach (1976) et Satyagraha (1980), Aknathen vient clore avec brio cette trilogie. Utilisant des textes de l’époque, dont un poème d’Akhenaton lui-même, l’ouvrage parcourt son règne aussi brillant qu’original depuis son accession au trône après la mort de son père Aménophis III, jusqu’à sa chute. Akhnaten recèle quelques moments phares de la musique minimaliste, comme la géniale scène du couronnement !

    Nouvelle production

    Distribution
    Direction musicale : Léo Warynski
    Mise en scène et chorégraphie : Lucinda Childs
    Scénographie et costumes : Bruno De Lavenère
    Lumières : David Debrinay
    Vidéo : Étienne Guiol

    Akhnaten : Fabrice Di Falco
    Nefertiti : Julie Robard-Gendre
    Reine Tye : Patrizia Ciofi
    Horemhab : Joan Martín-Royo 
    Amon : Frédéric Diquero
    Aye : Vincent Le Texier
    Amenhotep (rôle parlé) : Lucinda Childs
    Six filles d’Akhnaten : Karine Ohanyan, Rachel Duckett, Mathilde Lemaire Vassiliki Koltouki, Annabella Ellis, Aviva Manenti 

    18 Janvier 2021
  • Extrait de la Flûte enchantée de Mozart, la Reine de la nuit est interprétée par la soprano Diana Damrau.
    Mise en scène David Mc Vicar.
    Production de 2003 du Royal Opera House, Covent Garden (Londres).

    26 Octobre 2020
  • Air Forêts Paisibles (Air "des Sauvages") issu des Indes Galantes de Jean-Philippe Rameau par l'Opéra national de Paris.

    Clément Cogitore s'empare des Indes galantes de Jean-Philippe Rameau, avec le concours d’un groupe de danseurs de Krump et de trois chorégraphes : Bintou DembeleIgor Caruge et Brahim Rachiki. Le Krump est une danse née dans les ghettos de Los Angeles dans les années 90. Sa naissance résulte des émeutes et de la répression policière brutale qui ont suivi le passage à tabac de Rodney King.

    En apprendre plus sur le site de l'Opéra national de Paris

    27 Novembre 2019
  • "Sur les remparts de Séville" de Carmen de Bizet par Elina Garanca au Metropolitan Opera de New York.
    Production de 2009.
    Avec Roberto Alagna, Yannick Nézet-Séguin, direction musicale, Richard Eyre, mise en scène.
     
     
    18 Octobre 2019
  • "Addio del passato", extrait de la Traviata de Verdi par la soprano Sud-Africaine Pretty Yende à l'Opéra Garnier. Du 12 septembre au 16 octobre 2019.
    Orchestre et Chœurs de l'Opéra national de Paris
    Direction musicale de Michele Mariotti / Carlo Montanaro
    Mise en scène de Simon Stone
     
     
    18 Octobre 2019
  • Découvrez l'histoire de Madame Butterfly de Puccini en motion design !
     
     
     
    09 Septembre 2019
  • le Festival Castell de Peralada présente une nouvelle production en propre, Traviata de Verdi, une fois encore avec Paco Azorín comme directeur et responsable de l’espace scénique. Après le succès obtenu en 2015 avec Otello de Verdi – production récompensée comme meilleure production de l’année dans les Prix Lyriques Campoamor.
    08 Juillet 2019
  • En répétition, Ramón Vargas (Gustavo III) et Franco Vassallo (Comte Anckarström) nous présentent Un ballo in maschera de Giuseppe Verdi.
    Giuseppe Verdi, un habitué de la scène genevoise, viendra conclure la saison lyrique 18-19, avec un ouvrage directement inspiré par l’assassinat de Gustave III, roi de Suède, au cours d’un bal masqué en 1792. Seule la ténacité de Verdi permit à l’œuvre de voir le jour après avoir été censurée et réécrite maintes fois. Un opéra qui oscille entre gaieté et désespoir, entre passion et drame.
    Du 4 au 22 juin 2019 au Grand Théâtre de Genève
    04 Juin 2019

Pages