Jean-Sébastien Bach : Allemande de la Partita pour flûte seule BWV 1013 par Olivier Fortin (transcr. Gustav Leonhardt)

Le séjour de Bach à la cour de Köthen (de la fin 1717 à avril 1723) fait figure d’âge d’or pour la musique instrumentale. C’est selon toute vraisemblance vers 1722 qu’il écrivit son unique ouvrage pour flûte solo : la Partita en la mineur.
Transcripteur très actif, d’auteurs italiens en particulier, Bach aura ensuite été beaucoup arrangé, pour piano en particulier, au XIXe et au début du XXe siècle (par Liszt et Busoni entre autres). Plus près de nous, Gustav Leonhardt n’a pas résisté au plaisir d’adapter pour le clavecin la fluide Allemande introductive du BWV 1013, qu’Olivier Fortin nous offre de son confinement bourguignon.

Parmi les derniers enregistrements d’Olivier Fortin (chez Alpha Classics), rappelons une belle anthologie François Couperin et un original et dépaysant programme Routes du café, avec les voix de Hana Blazikova, Reinoud Van Mechelen, Lisandro Abadie et l’ensemble Masques. Toujours au côté de celui-ci, l'interprète a récemment signé un programme de concertos à deux clavecins de Bach (BWV 1060, 1061 et 1062) et Pergolesi avec la complicité de son collègue Emmanuel Frankenberg.

Plus d’infos sur Olivier Fortin et l’Ensemble Masques

Musique en confinement

Partager par emailImprimer

Derniers reportages

  • Dans les coulisses du Festival d'Ambronay.
    L'ensemble allemand I Zefirelli interprète Blackheath, extrait du manuscrit londonien The Dancing Master datant de la fin XVIIe s. / début XVIIIe s.
    I Zefirelli est un des ensembles sélectionnés par le projet européen Eeemerging+ qui soutient de jeunes ensembles de musique ancienne et dont le Centre Culturel de Rencontre d'Ambronay est un des membres actifs.

  • Interview de Pauline Langlois de Swarte, co-fondatrice de l'ensemble Les Itinérantes.
    Pour le Festival d'Ambronay, le trio chante avec le chœur Avis aux amateurs !

    Questions posées :
    0'02 - A quel âge j'ai commencé la musique ?
    0'23 - Quels instruments je pratique ?
    0'39 - Pourquoi cet instrument ?
    1'37 - La première œuvre de musique classique que j'ai entendue et aimée ?
    2'10 - Quand ai-je pris conscience que mon métier était d'être musicien ?
    2'47 - Une personnalité qui m'a marqué ?
    3'14 - Le projet réalisé dont je suis le plus fier ?
    4'58 - Le projet à venir qui m'enthousiasme ?
    5'47 - La musique classique en trois mots ?
    6'32 - Pourquoi jouer de la musique classique aujourd'hui ?
    7'05 - Une œuvre méconnue à découvrir absolument !
    7'37 - Lorsque je ne joue pas de musique, je...

  • Interview de Pierre-Louis Rétat, fondateur de l'Ensemble Chiome d'Oro.
    Pour le Festival d'Ambronay, il dirige le chœur Avis aux amateurs !

    Questions posées :
    0'05 - A quel âge j'ai commencé la musique ?
    0'25 - Quels instruments je pratique ?
    0'40 - Pourquoi cet instrument ?
    1'11 - La première œuvre de musique classique que j'ai entendue et aimée ?
    1'34 - Quand ai-je pris conscience que mon métier était d'être musicien ?
    1'58 - Une personnalité qui m'a marqué ?
    3'02 - Le projet réalisé dont je suis le plus fier ?
    3'57 - Le projet à venir qui m'enthousiasme ?
    4'57 - La musique classique en trois mots ?
    5'16 - Pourquoi jouer de la musique classique aujourd'hui ?
    6'24 - Une œuvre méconnue à découvrir absolument !
    7'32 - Lorsque je ne joue pas de musique, je...

    > Voir le chœur Avis aux amateurs ! en répétition interpréter « Chi passa per sta strada », extrait de Villotte alla Padoana (1557) du compositeur italien Filippo Azzaiolo.