Videos

  • Nommée dans la catégorie "Révélation, artiste lyrique" des Victoires de la Musique Classique 2020, la soprano Marie Perbost chante l'Air des Bijoux extrait de Faust de Gounod, avec le pianiste Emmanuel Olivier.

    Captation réalisée à la Salle Gaveau en janvier 2020.
     

    03 Février 2020
  • Nommée dans la catégorie "Révélations, artiste lyrique" des Victoires de la Musique Classique 2020, la soprano Marie Perbost chante "O mio babbino caro", extrait de l'opéra Gianni Schicchi de Puccini, en compagnie de la pianiste Joséphine Ambroselli.

    Captation réalisée à la Salle Gaveau en janvier 2020.

    03 Février 2020
  • Nommé dans la catégorie "révélations, artiste lyrique" des Victoires de la Musique Classique 2020, le ténor Kévin Amiel chante l'Arlésienne "E la solita storia del pastore" de Francesco Cilea, en compagnie du pianiste Karolos Zouganelis.

    Captation réalisée à la Salle Gaveau en janvier 2020.
     

    03 Février 2020
  • Nommé dans la catégorie "Révélation, artiste lyrique 2020" des Victoires de la Musique Classique 2020, le ténor Kévin Amiel chante "Au Mont Ida", extrait de l'opéra "La Belle Hélène" composé par Jacques Offenbach, en compagnie du pianiste Karolos Zouganelis.
     
    Captation réalisée à la Salle Gaveau en janvier 2020.
     
     
    03 Février 2020
  • Nommé dans la catégorie "Révélations, artiste lyrique" des Victoires de la Musique Classique 2020, le ténor Kévin Amiel chante "Che gelida manina" extrait de La Bohème de Puccini, en compagnie du pianiste Karolos Zouganelis.
     
    Captation réalisée à la Salle Gaveau en janvier 2020.
     
     
    03 Février 2020
  • La violoniste Raphaëlle Moreau est nommée dans la catégorie "Révélations, soliste instrumental" des Victoires de la Musique Classique 2020. Elle joue, avec la pianiste Célia Oneto Bensaid, le Scherzo-Tarentelle de  Henryk Wieniawski. 

    Captation réalisée à la Salle Gaveau en janvier 2020.

    03 Février 2020
  • Raphaëlle Moreau est nommée dans la catégorie "révélation, soliste instrumental" des Victoires de la Musique Classique 2020. elle joue, avec la pianiste Célia Oneto Bensaid, le Blues de la Sonate en sol majeur de Maurice Ravel.

    Captation réalisée à la Salle Gaveau en janvier 2020.
     

    03 Février 2020
  • La violoniste Raphaëlle Moreau est nommée dans la catégorie "Révélation, soliste instrumental" des Victoires de la Musique Classique 2020. Elle joue avec la pianiste Célia Oneto Bensaid la Sérénade (arrangement de Kreisler) de Cécile Chaminade.  

    Captation réalisée à la Salle Gaveau en janvier 2020.

    03 Février 2020
  • Nommé dans la catégorie "Révélations, soliste instrumental" des Victoires de la Musique Classique 2020, le violoniste Théotime Langlois de Swarte joue l'adagio et la corrente de la Sonate en sol mineur de Henri Eccles, en compagnie  de Justin Taylor et Thomas Dunford. 

    Captation réalisée à la Salle Gaveau en janvier 2020.

     

    03 Février 2020
  • Nommé dans la catégorie "Révélations, soliste instrumental" des Victoires de la Musique Classique 2020, le violoniste Théotime Langlois de Swarte joue "The Mad Lover" de John Eccles, en compagnie de Justin Taylor et Thomas Dunford.  

    Captation réalisée à la Salle Gaveau en janvier 2020.
     

    03 Février 2020
  • Nommé dans la catégorie "Révélations, soliste instrumental" des Victoires de la Musique Classique 2020, le violoniste Théotime Langlois de Swarte interprète des extraits de la Folia de Corelli, en compagnie de Thomas Dunford et Justin Taylor.
     

    Captation réalisée à la Salle Gaveau en janvier 2020.

     
    03 Février 2020
  • Danseur dans la troupe de l'Opéra de Paris, puis au Ballet du Rhin, ainsi qu'au Ballet Théâtre Français de Nancy, Thierry Malandain fonde en 1986 la compagnie Temps Présent, puis dirige le premier Centre Chorégraphique Contemporain de style classique.
     
    Il développe son propre style, dans l'héritage de la danse classique, à contre-courant du mouvement moderniste. Il "donne la priorité au corps dansant, à la célébration de sa sensualité et de son humanité. Sa recherche de sens et de l’esthétique guide un style intemporel qui puise sa richesse dans les racines de la danse et dans une vision dynamique de son art."
    28 Janvier 2020

Pages