Videos

  • Elisabeth Jacquet de La Guerre (1665-1729), une des premières compositrices à faire carrière, occupe très tôt une place à la cour de Louis XIV. Vers l'âge de huit ans, elle chante et joue du clavecin dans les salons du roi. Puis, elle passe quelques années au service de Madame de Montespan. Si elle quitte la cour à l'issue de son mariage, en 1684, elle restera une protégée du roi jusqu'à la mort de celui-ci. Le monarque lui permit – chose exceptionnelle pour une femme à l’époque – d’écrire pour l’Académie royale de musique. Inspirée d’un épisode des Métamorphoses d’Ovide, la tragédie lyrique Céphale et Procris y fut créée en le 17 mars 1694.

    Rediffusion du concert donné par l'Ensemble Il Caravaggio dirigé par Camille Delaforge au Festival de Sablé le 29 août 2020.
    Avec Marie Perbost (soprano), Anna Reinhold (mezzo-soprano) et Thibault de Damas (baryton-basse).
    Captation réalisée avec le soutien de la Caisse des Dépôts.

    Voir les autres extraits du concert

    Plus d'infos sur Il Caravaggio
    Festival de Sablé
    Le Projet RestonsConnectésAuClassique

    06 Avril 2021
  • La morte di Lucrecia fait partie des vingt quatre cantates composées par Michel Pignolet de Montéclair entre la fin du XVIIe siècle et le début du XVIIIe siècle.
    Celle-ci traite de l'histoire de Lucrèce, épouse d'un patricien romain, violée par Tarquin, fils de Tarquin le Superbe, dernier roi de Rome, violent tyran. Lucrèce préféra mettre fin à ses jours au déshonneur.
    "Deux violons accompagnent la voix, suggérant tour à tour la violence, la résolution ou l'agonie de Lucrèce" (Anne Pichard).

    Rediffusion du concert donné par l'Ensemble Il Caravaggio dirigé par Camille Delaforge au Festival de Sablé le 29 août 2020.
    Avec Anna Reinhold (mezzo-soprano).
    Captation réalisée avec le soutien de la Caisse des Dépôts.

    Voir les autres extraits du concert

    Plus d'infos sur Il Caravaggio
    Festival de Sablé
    Le Projet RestonsConnectésAuClassique

    28 Mars 2021
  • La sultane, sonate pour quatuor de François Couperin, est une oeuvre où le compositeur s'inspire et revendique discrètement une inspiration de la musique italienne et notamment de Corelli. Discrètement, car « l'âpreté des Français pour les nouveautés étrangères » obligeait le compositeur à ne pas en faire étalage.

    Rediffusion du concert donné par l'Ensemble Il Caravaggio dirigé par Camille Delaforge au Festival de Sablé le 29 août 2020.

    Avec Marie Perbost (soprano), Anna Reinhold (mezzo-soprano) et Thibault de Damas (baryton-basse).

    Captation réalisée avec le soutien de la Caisse des Dépôts.

    Voir les autres extraits du concert

    Plus d'infos sur Il Caravaggio
    Festival de Sablé
    Le Projet RestonsConnectésAuClassique

    22 Mars 2021
  • Autour de 1700, un nombre important de compositeurs écrit des Airs sérieux et à boire. Michel de La Barre, Michel Pignolet de Montéclair, Jean Desfontaines, Mr Montailly et André Campra en font partie.
    Les Airs sérieux chantaient l'amour ("l'espace disponible entre le lit et le mur de la chambre") et les Airs à boire étaient composés pour le temps des repas pris en commun.
    Si André Campra est aujourd'hui connu plus par ses motets ou ses opéras, il s'adonna aussi à la composition de ces deux genres, en signant ses oeuvres ou de manière anonyme.

    Avec Marie Perbost (soprano), Anna Reinhold (mezzo-soprano) et Thibault de Damas (baryton-basse).
    Rediffusion du concert donné par l'Ensemble Il Caravaggio dirigé par Camille Delaforge au Festival de Sablé le 29 août 2020.
    Captation réalisée avec le soutien de la Caisse des Dépôts.

    Voir les autres extraits du concert

    Plus d'infos sur Il Caravaggio
    Festival de Sablé
    Le Projet RestonsConnectésAuClassique

    Voir aussi La contribution d'André Campra aux Recueils d'airs sérieux et à boire publiés par les Ballard de 1695 à 1724 par Jean-Philippe Goujon (CMBV).
     

    15 Mars 2021
  • J'ai langui est extrait du recueil Airs sérieux et à boire (1709) de Nicolas Racot de Grandval (1676-1753), écrivain et compositeur, claveciniste. Né à Paris, Nicolas Racot de Grandval intègre une troupe de comédiens ambulants pour laquelle il écrit des divertissements et des musiques de scène. En 1695-1696, il accompagne au clavecin les divertissements et ballets donnés à Versailles.

    Il intègre la Comédie-Française comme acteur en 1729. Il est l'auteur de nombreuses comédies et de quelques tragédies, dont la plupart sont restées inédites. Il est par la suite organiste de l'église Saint-Eustache à Paris.
    (Musicologie.org)

    Avec Marie Perbost (soprano), Anna Reinhold (mezzo-soprano) et Thibault de Damas (baryton-basse).

    Rediffusion du concert donné par l'Ensemble Il Caravaggio dirigé par Camille Delaforge au Festival de Sablé le 29 août 2020.

    Captation réalisée avec le soutien de la Caisse des Dépôts.

    Voir les autres extraits du concert

    Plus d'infos sur Il Caravaggio
    Festival de Sablé
    Le Projet RestonsConnectésAuClassique
     

    08 Mars 2021
  • Chantez tendrement ma Muzette est extrait du recueil Airs sérieux et à boire (1716) de la mystérieuse compositrice Mademoiselle B...

    Avec Marie Perbost (soprano), Anna Reinhold (mezzo-soprano) et Thibault de Damas (baryton-basse).
    Rediffusion du concert donné par l'Ensemble Il Caravaggio dirigé par Camille Delaforge au Festival de Sablé le 29 août 2020.
    Captation réalisée avec le soutien de la Caisse des Dépôts.

    Voir les autres extraits du concert

    Plus d'infos sur Il Caravaggio
    Festival de Sablé
    Le projet RestonsConnectésAuClassique

    01 Mars 2021
  • Nommée dans la catégorie "Révélations, artiste lyrique" des Victoires de la Musique Clasisque 2020, la mezzo-soprano Adèle Charvet chante "Crude Furie", extrait de Serse de Haendel, avec le claveciniste Justin Taylor. 

    Captation réalisée à la Salle Gaveau en janvier 2020.
     

    03 Février 2020
  • Nommée dans la catégorie "Révélations, artiste lyrique" des Victoires de la Musique Classique 2020, la mezzo-soprano Adèle Charvet chante Ich Atmet' Einen Linden Duft de Gustav Mahler, en compagnie du pianiste Florian Caroubi.
     
    Captation réalisée à la Salle Gaveau en janvier 2020.
    03 Février 2020
  • Nommée dans la catégorie "révélations, artiste lyrique" des Victoires de la Musique Classique 2020, la mezzo-soprano Adèle Charvet chante la chanson populaire "El Vivo", arrangée par Fernando Obradors, en compagnie du pianiste Florian Caroubi.
     
    Captation réalisée à la Salle Gaveau en janvier 2020.
     
    03 Février 2020
  • Nommée dans la catégorie "Révélations, artiste lyrique" des Victoires de la Musique Classique 2020, la mezzo-soprano Adèle Charvet chante L’Etoile – O petite Etoile de Chabrier, en compagnie du pianiste Florian Caroubi .

    Captation réalisée à la Salle Gaveau en janvier 2020.

    03 Février 2020
  • Nommé dans la catégorie "Révélation soliste instrumental", le hautboïste Gabriel Pidoux joue le « Ballet espagnol » extrait des 6 Etudes pour haubois seul de Gilles Silvestrini.
     
    Captation réalisée à la Salle Gaveau en janvier 2020.
     
    03 Février 2020
  • Nommé dans la catégorie "Révélation, soliste instrumental" des Victoires de la Musique Classique 2020, le hautboïste Gabriel Pidoux joue la Romance n°1 op.94 « Nicht Schnell » de Robert Schumann. Il est accompagné au piano par Jorge Gonzales Buajasan.
     
    Captation réalisée à la Salle Gaveau en janvier 2020.
     
    03 Février 2020

Pages