Videos

  • Héloïse Mas, mezzo-soprano, révélation classique de l’ADAMI 2014. Elle interprète La Clemence de Titus, air de Sesto « Parto ma tu ben mio » de Wolfgang Amadeus Mozart.
    Captation réalisée les 1er et 2 août 2014 à l'église de Cattlar dans le cadre du Festival de Prades.
    Plus d'infos sur l'Adami : www.adami.fr
     
    05 Janvier 2015
  • Interview d'Armelle Khourdoïan, soprano, révélation classique de l'Adami. C'est au CRR de Marseille et au CNSMD de Paris qu'Armelle Khourdoïan suit sa formation musicale, avant d'intégrer le prestigieux Atelier Lyrique de l'Opéra de Paris. Au cours d'une tournée en Asie, elle chante les rôles du Feu et du Rossignol (l'Enfant et les Sortilèges, Ravel) avec la Maitrise des Hauts-de-Seine. Elle chante également les rôles de Silvia (L'isola disabitata, Haydn), Flaminia (Il mondo della luna, Haydn), Lucia (Le viol de Lucrèce, Britten) au Théâtre de l'Athénée avec l'ensemble Le Balcon, Belinda (Didon et Enée, Purcell) au Théâtre du Chatêlet pour "Les Nuits de la Voix" et Zerlina (Don Giovanni, Mozart) à la MC 93 Bobigny. Une série de concerts d'extraits d'opéra de Rameau, avec Les Folies françoises, fait l'objet d'un disque chez NoMadMusic, sorti en juin 2014.
     
    Interview réalisée le 1er août 2014 à l'église de Cattlar dans le cadre du Festival de Prades.
    Plus d'infos sur l'Adami : www.adami.fr

    > Voir l'air de Philine « Je suis Titania la blonde » de Mignon de Thomas par Armelle Khourdoïan

    > Voir un extrait de l'Enlèvement au Sérail de Mozart par Armelle Khourdoïan

     

    05 Janvier 2015
  • Interview d'Enguerrand de Hys, ténor, révélation classique de l'Adami. Il débute le chant au Conservatoire de Toulouse et intègre, après avoir obtenu un Prix de Chant mention Très Bien, le Conservatoire National Supérieur de Paris dont il est diplômé en juin 2014. Il a gagné en 2011, le 2eme Prix du Concours international de la Mélodie française de Toulouse. Sur scène, il a chanté Don Ottavio dans Don Giovanni de Mozart du Théâtre de Bastia dans une mise en scène de Vincent Vittoz en septembre 2012. L’année suivante, il a le rôle du Jeune Homme dans Reigen de Philippe Boesmans, sous la direction de Tito Ceccherini et Pedrillo dans l’Enlèvement au Sérail avec l’orchestre d’Avignon.
     
    En 2014, il incarne Mitridate dans Mitridate Rè di Ponto de Mozart sous la direction David Reiland et le Gondolier dans Otello de Rossini avec l’Ensemble Matheus dirigé par Jean-Christophe Spinosi au Théâtre des Champs-Elysées et au Festival de Pentecôte de Salzbourg. Dans ses projets on notera Ubaldo dans Armida de Haydn avec le Cercle de l’Harmonie, mise en scène Mariame Clement ; Alessandro dans Il ré pastore de Mozart avec l’Ensemble Matheus en décembre et Arturo dans Lucia di Lammermoor à l’Opéra de Limoges en 2015.
    Interview réalisée le 1er août 2014 à l'église de Cattlar dans le cadre du Festival de Prades.
    Plus d'infos sur l'Adami : www.adami.fr

    Voir l'air de Griolet « Un tailleur amoureux » de La Fille du Tambour Major d'Offenbach par Enguerrand de Hys

    Voir l'air de Don Ottavio « Il mio tesoro » de Don Giovanni de Mozart par Enguerrand de Hys

     

    05 Janvier 2015
  • Interview d'Héloïse Mas, mezzo-soprano, révélation classique de l'Adami. Elle commence sa formation musicale dès son plus jeune âge, tout d’abord en piano puis plus tard en orgue, avant de se tourner résolument vers le domaine de la voix, dans la classe de Robert Boschiero au Conservatoire à Rayonnement Départemental d’Epinal, ainsi qu’auprès d’Elena Vassilieva à Paris. Elle intègre en 2010 le Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon. 
     
    Héloïse fait, en octobre 2013, ses débuts à l’Opéra National de Lyon dans le rôle de Soeur Mathilde dans Le Dialogue des Carmélites de Poulenc, période pendant laquelle elle a eu le plaisir de participer à l’enregistrement de l’album de Joyce Didonato, Stella di Napoli. En mars 2014, elle fait ses débuts à l’Opéra National de Montpellier comme Lazuli dans L’Etoile de Chabrier, dans une production de L’Opéra Jeune.
     
    Tout en participant à la production 2014 du European Opera Center à Liverpool, où elle chante Dorabella dans Così Fan Tutte de Mozart, Héloïse prend part au Concert des Jeunes Talents au 14ème Forum d’Art Lyrique d’Arles. 
    Interview réalisée le 1er août 2014 à l'église de Cattlar dans le cadre du Festival de Prades.
    Plus d'infos sur l'Adami : www.adami.fr

    Voir l'air de Sesto « Parto ma tu ben mio » de la Clemence de Titus de Mozart par Héloïse Mas

    > Voir l'air « Chanson Bohémienne » de Carmen de Bizet par Héloïse Mas

     
    05 Janvier 2015
  • Interview d'Anas Seguin, baryton, révélation classique de l'Adami. Il commence par le piano à l’âge de 4 ans. Vers l’âge de 7 ans, il commence la trompette et le chant, et après une dizaine d’années d’études au sein du CRR de Paris, il décide de se consacrer au chant dans la classe de Sophie Hervé au conservatoire du 18e arrondissement de Paris. Quelques mois plus tard il est admis au CNSMDP 1er nommé dans la classe de Malcom Walker et sera Lauréat au concours des Amitiés Lyriques au sein du CNSM. 
    En juin 2013 Il participe au concours international de chant lyrique en Arles et obtient un 2e prix dans la catégorie Opéra. Il obtient également son DEM avec les félicitations du jury. Quelques mois plus tard, au Concours International de Chant lyrique en Marmandais, il reçoit un 1er prix dans la catégorie Mélodie. L’année précédente à ce même concours il avait obtenu un Prix spécial de la Fondation Orfeo. Il sera invité à Amsterdam pour suivre des master-classes avec Hans Nieuwenhuis et Richard Harrell.
    Interview réalisée le 1er août 2014 à l'église de Cattlar dans le cadre du Festival de Prades.
    Plus d'infos sur l'Adami : www.adami.fr

    > Voir l'air de Lescaut « A quoi bon l'économie » de Manon de Massenet par Anas Seguin

    > Voir l'air de Figaro « Largo al factotum » du Barbier de Séville de Rossini par Anas Seguin

     

    05 Janvier 2015
  • Festival Les Heures des Bernardins, journée musicale au rythme des heures, au Collège des Bernardins, ancien monastère. Avec la participation de Véronique de Boisseson (Directrice artistique pour les concerts / Chargée de la production du festival "les Heures des Bernardins") et David Sanson (Directeur artistique du cycle « Alterminimalismes »). 
    Extraits de la répétition de "Ruhe" (témoignage en chanson d'anciens SS) et du film "L'Aurore" de Murnau accompagné d'une musique au piano improvisée par Thierry Machuel.
    Reportage réalisé en 2012
    Plus d'infos sur www.collegedesbernardins.fr
    31 Octobre 2014
  • Ensemble Les Surprises, un portrait. Ensemble Les Surprises co-dirigé par Louis-Noël Bestion de Camboulas et Juliette Guignard depuis 2010, dédié au répertoire français des XVIIe et XVIIIe siècles.
    Reportage réalisé le 28/09/2014 à l'Eglise de Pérouges dans le cadre du Festival d'Ambronay.
    28 Octobre 2014
  • Une composition résolument contemporaine pour évoquer le rebetiko, musique des marges, des laissés pour compte et des musiciens errants, divertissement des pickpockets, des mendiants ou des réfugiés. Ces musiques des sans-espoir issues des bas-fonds athéniens des années 1920 expriment encore aujourd’hui, près d’un siècle plus tard, l’état d’esprit d’un peuple qui s’enfonce progressivement dans la misère et la réalité d’une conscience collective qui se pense comme un acte de résistance.
    Avec l’Ensemble TM+ dirigé par Laurent Cuniot, le Chœur Lyrique du Conservatoire de Nanterre, le Chœur Résonances de Suresnes, le Chœurs Carpe Diem de Sannois, L’Estudiantina d’Argenteuil (ensemble à plectres).
    Création donnée le 4 octobre 2014 dans le cadre du Festival d’Ile de France à la Maison de la musique de Nanterre (92)
    Plus d’infos : www.festival-idf.fr
    27 Octobre 2014
  • Little Girl Blue, "from Nina Simone, Sonia Wieder-Atherton au Festival d'Ile-de-France.
    Comment s’étonner de la rencontre entre Nina Simone et Sonia Wieder-Atherton, alors qu’au-delà des apparences, elles ont tant en commun ? L’une et l’autre, par nécessité, par goût, franchissent les tabous des genres et des répertoires. L’une et l’autre, body and soul, se donnent entièrement à la musique, capables de voluptueuses douceurs, d’explosions, de silences abyssaux toujours parfaitement maîtrisés. L’une et l’autre, passionnément unies à leur instrument.
    Avec Sonia Wieder Atherton (violoncelle), Bruno Fontaine (piano) et Laurent Kraif (percussions).
    Reportage réalisé au Théâtre des Bouffes du Nord (75), le 29 septembre 2014 dans le cadre du Festival d'Ile de France.
    Plus d'infos : www.festival-idf.fr
    14 Octobre 2014
  • Les Anges hérétiques, concert des ensembles Dialogos et Kantaduri.
    Catholiques, orthodoxes, juifs, musulmans, mais aussi hérétiques chrétiens proches des cathares peuplent la Bosnie médiévale. À l’occasion d’un concert scénographié, l’Ensemble Dialogos sous la direction de Katarina Livljanic et le chœur de polyphonie traditionnelle Kantaduri nous font parcourir ce territoire rempli de mystères où les traditions, chants et rituels ont traversé les siècles en particulier grâce à la tradition orale.
    Reportage réalisé dans le cadre du Festival d’Ile de France le 27 septembre 2014 à l'Eglise Saint-Martin d'Etampes (91).
    Plus d'infos : www.festival-idf.fr
    07 Octobre 2014
  • Prière pour Terezin par le Quatuor Debussy et le Choeur Polysons.
    Hommage aux compositeurs déportés au camp de Terezín : 
    - Erwin Schulhoff, 5 pièces pour quatuor
    - Viktor Ullmann, Quatuor n°3 opus 46 Gideon Klein, Fantaisie et fugue pour quatuor à cordes
    - František Domažlický, 8 chants tchèques pour chœur enfants et quatuor, Songs without words pour quatuor
    - Pascal Amoyel, Kaddish de Terezín pour chœur d’enfants et quatuor
    Reportage réalisé dans le cadre du Festival d’Ile de France le 21 septembre 2014 en l'église Saint-Martin de Chevreuse (78).
    Plus d'infos sur : www.festival-idf.fr
    07 Octobre 2014
  • Veillée irlandaise par les Musiciens de Saint-Julien sous la direction de François Lazarevitch.
    Dès le Moyen-Âge, sur l’île d’émeraude, ceux qui incarnent la culture irlandaise sont assimilés à des bandits par le pouvoir anglais. Alors que sont interdits les mariages mixtes, la pratique du gaélique ou du droit coutumier, les musiciens et conteurs sont menacés de peines d’emprisonnement et parfois même de peine de mort, comme en témoignent les sources historiques.
    Avec la chanteuse de sean-nos, Roisin Elsafty.
    Reportage réalisé dans le cadre du Festival d’Ile de France le 20 septembre 2014 à la Ferme d'Avrainville (91).
    Plus d'infos sur 
    www.festival-idf.fr
     

    07 Octobre 2014

Pages