Videos

  • Par l’Ensemble Calliopée 
    Alexandra Soumm, violon
    Karine Lethiec, alto et direction artistique
    Florent Audibert, violoncelle 

    Extrait du film « Une Pierre raconte - hommage à la dalle de Saint-Béléc de l’Age du bronze »
    La première carte topographique, datant de 4000 ans, mise en musique ! 
    Dans le cadre de la résidence Musico-Archéo de l’Ensemble Calliopée au musée d’Archéologie nationale – Domaine national de Saint-Germain-en-Laye. 
    Tournage au sein des collections de l’Age du Bronze et sur les toits du château.

    Découverte en 1900 au sein d’un tumulus daté de l’âge du Bronze ancien à Leuhan dans le Finistère, la Dalle ornée de Saint-Belec a été réétudiée par une équipe pluridisciplinaire de chercheurs. Datée de plus de 4000 ans, cette dalle, par ses nombreux motifs gravés serait considérée comme la plus ancienne carte topographique d’Europe. Cette pierre est la clé de voûte d’un programme musical conçu comme un voyage minéral et organique, des temps anciens jusqu’à la création d’aujourd’hui , qui navigue entre paysages finistériens, formes, couleurs et matières…avec deux compositeurs bretons : Jean Cras qui était également officier de marine au début du XXe siècle et qui écrit une musique évoquant ses voyages et mélange les parfums d’ailleurs qui sonnent parfois comme des airs bretons et Benoît Menut, aussi né à Brest. 
    Artiste engagé et passionné, Benoît Menut a été récompensé par les Prix Sacem 2016, SACD 2019, lauréat des professeurs au Grand Prix des Lycéens et nommé aux Victoires de la Musique classique 2021 et 2022. Il définit sa musique comme « de l’énergie en sons portée par du sens ». Son trio à cordes porte une énergie rythmique vivifiante, proche des fêtes bretonnes. 
    L’Ensemble Calliopée propose la représentation musicale de la dalle de Saint-Belec par une création, Ar men du compositeur Benoît Menut qui a une appétence particulière pour ces paysages finistériens qu’il connaît bien et a écrit une oeuvre musicale qui suit les stations de cette carte et chacun des cinq mouvements représentent un endroit, un lieu. Il s’agit d’une sorte de chemin en plusieurs étapes , d’inspiration sensorielle et organique , partant du sommet pour aller vers l’élément liquide. De l’ombre à lumière , le signe de la pierre rejoint celui de la partition….la carte géographique retrouvée se transforme alors en voyage musical, à travers le Temps. Symbole, Histoire, transmission…

    25 Avril 2022
  • Par l’Ensemble Calliopée 
    Alexandra Soumm, violon
    Karine Lethiec, alto et direction artistique
    Florent Audibert, violoncelle 
     
    Extrait du film « Une Pierre raconte - hommage à la dalle de Saint-Béléc de l’Age du bronze »
    La première carte topographique, datant de 4000 ans, mise en musique ! 
    Dans le cadre de la résidence Musico-Archéo de l’Ensemble Calliopée au musée d’Archéologie nationale – Domaine national de Saint-Germain-en-Laye. 
    Tournage au sein des collections de l’Age du Bronze et sur les toits du château.
     
    Découverte en 1900 au sein d’un tumulus daté de l’âge du Bronze ancien à Leuhan dans le Finistère, la Dalle ornée de Saint-Belec a été réétudiée par une équipe pluridisciplinaire de chercheurs. Datée de plus de 4000 ans, cette dalle, par ses nombreux motifs gravés serait considérée comme la plus ancienne carte topographique d’Europe. Cette pierre est la clé de voûte d’un programme musical conçu comme un voyage minéral et organique, des temps anciens jusqu’à la création d’aujourd’hui , qui navigue entre paysages finistériens, formes, couleurs et matières…avec deux compositeurs bretons : Jean Cras qui était également officier de marine au début du XXe siècle et qui écrit une musique évoquant ses voyages et mélange les parfums d’ailleurs qui sonnent parfois comme des airs bretons et Benoît Menut, aussi né à Brest. 
    Artiste engagé et passionné, Benoît Menut a été récompensé par les Prix Sacem 2016, SACD 2019, lauréat des professeurs au Grand Prix des Lycéens et nommé aux Victoires de la Musique classique 2021 et 2022. Il définit sa musique comme « de l’énergie en sons portée par du sens ». Son trio à cordes porte une énergie rythmique vivifiante, proche des fêtes bretonnes. 
    L’Ensemble Calliopée propose la représentation musicale de la dalle de Saint-Belec par une création, Ar men du compositeur Benoît Menut qui a une appétence particulière pour ces paysages finistériens qu’il connaît bien et a écrit une oeuvre musicale qui suit les stations de cette carte et chacun des cinq mouvements représentent un endroit, un lieu. Il s’agit d’une sorte de chemin en plusieurs étapes , d’inspiration sensorielle et organique , partant du sommet pour aller vers l’élément liquide. De l’ombre à lumière , le signe de la pierre rejoint celui de la partition….la carte géographique retrouvée se transforme alors en voyage musical, à travers le Temps. Symbole, Histoire, transmission…
    25 Avril 2022
  • Par l’Ensemble Calliopée 
    Alexandra Soumm, violon
    Karine Lethiec, alto et direction artistique
    Florent Audibert, violoncelle
     
    Extrait du film « Une Pierre raconte - hommage à la dalle de Saint-Béléc de l’Age du bronze »
    La première carte topographique, datant de 4000 ans, mise en musique ! 
     
    Dans le cadre de la résidence Musico-Archéo de l’Ensemble Calliopée au musée d’Archéologie nationale – Domaine national de Saint-Germain-en-Laye. 
    Tournage au sein des collections de l’Age du Bronze et sur les toits du château.
     
    Découverte en 1900 au sein d’un tumulus daté de l’âge du Bronze ancien à Leuhan dans le Finistère, la Dalle ornée de Saint-Belec a été réétudiée par une équipe pluridisciplinaire de chercheurs. Datée de plus de 4000 ans, cette dalle, par ses nombreux motifs gravés serait considérée comme la plus ancienne carte topographique d’Europe. Cette pierre est la clé de voûte d’un programme musical conçu comme un voyage minéral et organique, des temps anciens jusqu’à la création d’aujourd’hui , qui navigue entre paysages finistériens, formes, couleurs et matières…avec deux compositeurs bretons : Jean Cras qui était également officier de marine au début du XXe siècle et qui écrit une musique évoquant ses voyages et mélange les parfums d’ailleurs qui sonnent parfois comme des airs bretons et Benoît Menut, aussi né à Brest. 
    L’Ensemble Calliopée propose la représentation musicale de la dalle de Saint-Belec par une création, Ar men du compositeur Benoît Menut qui a une appétence particulière pour ces paysages finistériens qu’il connaît bien et a écrit une oeuvre musicale qui suit les stations de cette carte et chacun des cinq mouvements représentent un endroit, un lieu. Il s’agit d’une sorte de chemin en plusieurs étapes , d’inspiration sensorielle et organique , partant du sommet pour aller vers l’élément liquide. De l’ombre à lumière , le signe de la pierre rejoint celui de la partition…. la carte géographique retrouvée se transforme alors en voyage musical, à travers le Temps. Symbole, Histoire, transmission…
     
    > Voir le deuxième mouvement
     
    Réalisation 3foisC
    04 Avril 2022
  • Par l’Ensemble Calliopée 
    Alexandra Soumm, violon
    Karine Lethiec, alto et direction artistique
    Florent Audibert, violoncelle 
     
    Extrait du film « Une Pierre raconte - hommage à la dalle de Saint-Béléc de l’Age du bronze »
    La première carte topographique, datant de 4000 ans, mise en musique ! 
     
    Dans le cadre de la résidence Musico-Archéo de l’Ensemble Calliopée au musée d’Archéologie nationale – Domaine national de Saint-Germain-en-Laye. 
    Tournage au sein des collections de l’Age du Bronze et sur les toits du château.
     
    Découverte en 1900 au sein d’un tumulus daté de l’âge du Bronze ancien à Leuhan dans le Finistère, la Dalle ornée de Saint-Belec a été réétudiée par une équipe pluridisciplinaire de chercheurs. Datée de plus de 4000 ans, cette dalle, par ses nombreux motifs gravés serait considérée comme la plus ancienne carte topographique d’Europe. Cette pierre est la clé de voûte d’un programme musical conçu comme un voyage minéral et organique, des temps anciens jusqu’à la création d’aujourd’hui , qui navigue entre paysages finistériens, formes, couleurs et matières…avec deux compositeurs bretons : Jean Cras qui était également officier de marine au début du XXe siècle et qui écrit une musique évoquant ses voyages et mélange les parfums d’ailleurs qui sonnent parfois comme des airs bretons et Benoît Menut, aussi né à Brest. 
    L’Ensemble Calliopée propose la représentation musicale de la dalle de Saint-Belec par une création, Ar men du compositeur Benoît Menut qui a une appétence particulière pour ces paysages finistériens qu’il connaît bien et a écrit une oeuvre musicale qui suit les stations de cette carte et chacun des cinq mouvements représentent un endroit, un lieu. Il s’agit d’une sorte de chemin en plusieurs étapes , d’inspiration sensorielle et organique , partant du sommet pour aller vers l’élément liquide. De l’ombre à lumière , le signe de la pierre rejoint celui de la partition…. la carte géographique retrouvée se transforme alors en voyage musical, à travers le Temps. Symbole, Histoire, transmission… 
     
    > Voir le quatrième mouvement
     
    Réalisation 3foisC
    04 Avril 2022
  • Par l’Ensemble Calliopée 
    Alexandra Soumm, violon
    Karine Lethiec, alto et direction artistique
    Florent Audibert, violoncelle
     
    Extrait du film « Une Pierre raconte - hommage à la dalle de Saint-Béléc de l’Age du bronze »
    La première carte topographique, datant de 4000 ans, mise en musique ! 
     
    Dans le cadre de la résidence Musico-Archéo de l’Ensemble Calliopée au musée d’Archéologie nationale – Domaine national de Saint-Germain-en-Laye. 
    Tournage au sein des collections de l’Age du Bronze et sur les toits du château.
     
    Découverte en 1900 au sein d’un tumulus daté de l’âge du Bronze ancien à Leuhan dans le Finistère, la Dalle ornée de Saint-Belec a été réétudiée par une équipe pluridisciplinaire de chercheurs. Datée de plus de 4000 ans, cette dalle, par ses nombreux motifs gravés serait considérée comme la plus ancienne carte topographique d’Europe. Cette pierre est la clé de voûte d’un programme musical conçu comme un voyage minéral et organique, des temps anciens jusqu’à la création d’aujourd’hui , qui navigue entre paysages finistériens, formes, couleurs et matières…avec deux compositeurs bretons : Jean Cras qui était également officier de marine au début du XXe siècle et qui écrit une musique évoquant ses voyages et mélange les parfums d’ailleurs qui sonnent parfois comme des airs bretons et Benoît Menut, aussi né à Brest. 
    L’Ensemble Calliopée propose la représentation musicale de la dalle de Saint-Belec par une création, Ar men du compositeur Benoît Menut qui a une appétence particulière pour ces paysages finistériens qu’il connaît bien et a écrit une oeuvre musicale qui suit les stations de cette carte et chacun des cinq mouvements représentent un endroit, un lieu. Il s’agit d’une sorte de chemin en plusieurs étapes , d’inspiration sensorielle et organique , partant du sommet pour aller vers l’élément liquide. De l’ombre à lumière , le signe de la pierre rejoint celui de la partition…. la carte géographique retrouvée se transforme alors en voyage musical, à travers le Temps. Symbole, Histoire, transmission…
     
     
    Réalisation 3foisC
    04 Avril 2022
  • L’œuvre contemporaine Blue Spine de la compositrice en résidence à l’orchestre Clara Olivares, que les élèves ont écouté le 23 septembre 2021 au Théâtre du Châtelet, est le point de départ du projet. 
    À travers des séances de travail en compagnie de la compositrice et des musiciens de l’Orchestre de chambre de Paris, les élèves d’une classe de 5° du collège Mozart sont invités à découvrir l’univers de la musique contemporaine. L’occasion pour eux d’écouter, de s’approprier une œuvre et de se plonger dans le processus de création artistique aux côtés de professionnels aguerris.
    22 Mars 2022
  • Sommet absolu de l’art polyphonique, les motets de Bach exultent d’une allégresse qui pourrait surprendre lorsqu’on connait leur destination liturgique la plus fréquente : des services funèbres. À l’invitation du Motet BWV 225, Raphaël Pichon et son équipe nous entraînent dans cette interprétation jubilatoire, véritable hymne à la danse habilement mis en regard de la grande tradition du motet allemand. Le travail collectif effectué par Pygmalion tant sur le plan du style que celui du texte, rend pleinement justice à cette exubérance chorale.

    Plus d'infos sur l'Ensemble Pygmalion
    Plus d'infos sur Harmonia Mundi
     

    Sélection Concertclassic, les meilleures vidéos de musique classique

     

    19 Octobre 2020
  • Vers 1846, à l’attention de Pauline Chazaren, une élève qui lui avait été envoyée par Liszt, Frédéric Chopin entreprit d’annoter le Livre I du Clavier Bien Tempéré de Bach – un devancier auquel le Polonais vouait on le sait un véritable culte. Après avoir longtemps dormi dans une collection privée, ce document passionnant paraît aux Editions Symétrie grâce à l’initiative de la Société Française de Musicologie. Grand spécialiste de Chopin, Jean-Jacques Eigeldinger a rédigé le commentaire d’un facsimile qui souligne à quel point la musique de Bach demeurait vivante pour l’auteur des Mazurkas. Il présente ici cette entreprise éditoriale, avec en contrepoint des extraits interprétés par Nathanël Gouin.

    14 Septembre 2020
  • C’est la fameuse Marche turque de Mozart que Célia Oneto Bensaid a choisie pour cette vidéo en confinement. Mais si tout commence normalement, très vite la swinguante impertinence de Fazil Say prend le dessus pour un résultat ... hautement vitaminé !

    On en raffole, comme de l’énergie et des couleurs que la pianiste montrait dans son très réussi premier disque en solo (Soupir), qui réunit Gershwin et Bernstein.

    Passionnée de mélodie et de musique de chambre, Célia Oneto Bensaid fait équipe depuis longtemps avec la soprano Marie-Laure Garnier ; leur duo a d’ailleurs remporté en 2017 le Prix de Mélodie au Concours Lili et Nadia Boulanger. Des pages signées Zemlinsky, Caplet et Schubert témoignent de leur belle entente (dans « Le promenoir des amants », récital collectif publié dans la série Orsay-Royaumont Live de B Records).

    Côté chambriste, la pianiste a pris part l’an dernier à un portrait de Camille Pépin, l’une des personnalités montantes de la scène contemporaine (#NoMadMusic).

    Plus d’infos sur Célia Oneto Bensaid

    Musique en confinement

     

    28 Avril 2020
  • Le séjour de Bach à la cour de Köthen (de la fin 1717 à avril 1723) fait figure d’âge d’or pour la musique instrumentale. C’est selon toute vraisemblance vers 1722 qu’il écrivit son unique ouvrage pour flûte solo : la Partita en la mineur.
    Transcripteur très actif, d’auteurs italiens en particulier, Bach aura ensuite été beaucoup arrangé, pour piano en particulier, au XIXe et au début du XXe siècle (par Liszt et Busoni entre autres). Plus près de nous, Gustav Leonhardt n’a pas résisté au plaisir d’adapter pour le clavecin la fluide Allemande introductive du BWV 1013, qu’Olivier Fortin nous offre de son confinement bourguignon.

    Parmi les derniers enregistrements d’Olivier Fortin (chez Alpha Classics), rappelons une belle anthologie François Couperin et un original et dépaysant programme Routes du café, avec les voix de Hana Blazikova, Reinoud Van Mechelen, Lisandro Abadie et l’ensemble Masques. Toujours au côté de celui-ci, l'interprète a récemment signé un programme de concertos à deux clavecins de Bach (BWV 1060, 1061 et 1062) et Pergolesi avec la complicité de son collègue Emmanuel Frankenberg.

    Plus d’infos sur Olivier Fortin et l’Ensemble Masques

    Musique en confinement

    12 Avril 2020
  • Lancé en 2016 par un collectif de jeunes, l’Orchestre des Jeunes d’Île-de-France est un tremplin pour les jeunes musiciens professionnels. Placé sous la direction de David Molard Soriano, l’OJIF se donne pour mission de proposer aux jeunes, à la charnière de leurs études et de leur carrière, les conditions professionnelles exigeantes qu’ils rencontreront bientôt : quelques répétitions seulement, encadrées par des musiciens titulaires des plus grandes phalanges, des programmes ambitieux, des solistes renommés... Tous les concerts ont été filmés : l’Oiseau de feu (en version intégrale), la Symphonien°3 de Saint-Saëns avec Thomas Ospital à Saint-Eustache, le Concerto n°2 de Chopin avec Nathanaël Gouin, entre autres. Actuellement dans la fosse du Théâtre des Champs-Elysées pour l’opéra participatif Les Petites Noces d’après Mozart, l’OJIF revient les 18 et 19 avril à Paris pour une mise en perspective du Requiem de Mozart.

    > Plus d'infos

     

    03 Février 2020
  • Le musée d’Archéologie Nationale de Saint-Germain-en-Laye accueille les musiciens de l’Ensemble Calliopée pour vous faire découvrir ses collections sous le signe de la musique. 
    Ce film s’appuie notamment sur le concert du 20 janvier 2019 Pierres enchantées, un programme autour du compositeur Tony di Napoli et de ses lithophones (instrument à percussion datant de la préhistoire, formé d’un ensemble de pierres sonores, frappées par des baguettes ou d’autres pierres). 

    Plus d'infos sur l'Ensemble Calliopée

     

    13 Mai 2019

Pages