Quatuor Wassily - CNSMDL - Chambre avec vue Saison 2, Épisode 1

Saison 2 de "Chambre avec vue", série de 3 mini-reportages produits par le CNSMD de Lyon, et portant sur des ensembles en Master de musique de chambre, jeunes talents diplômés en 2019.
Les musiciens du quatuor Wassily se rencontrent à Lyon en 2012. Ils se produisent régulièrement en concert en collaboration avec des institutions musicales prestigieuses, notamment La Belle Saison. 
Le quatuor partage la scène avec des personnalités telles que Anne Gastinel, Dana Ciocarlie, Jean-François Heisser, Marie-Josèphe Jude, Jean-Marc Phillips-Varjabédian ou Emmanuel Strosser. En plus de ses  concerts, le quatuor participe fréquemment à des actions de médiation et collabore avec l'organisation internationale Musethica, qui vise à diffuser la musique auprès de ceux qui n'y ont pas accès.
Le groupe poursuit sa formation au CNSMD de Lyon dans la classe d'Agnès Sulem et Yovan Markovitch, et au CRR de Paris dans  celle de Luc-MarieAguera. Il participe à des académies telles que l'Académie de Villecroze, Musique à Flaine, l'Académie Maurice Ravel, Les Cordes en Ballade.
Le quatuor Wassily prend également part aux formations ProQuartet et a notamment travaillé avec les membres des quatuors Ebène, Artemis, Mandelring, Ysaÿe, Rosamonde, Debussy, Danel.
Le quatuor Wassily remporte en 2018 le concours Humanis Musique au Centre et le Tremplin Jeunes Quatuors de la Philharmonie de Paris.
Partager par emailImprimer

Derniers reportages

  • Interview de Denis Herlin et Cécile Quesney

    Remarquable musicien, chef d’orchestre et compositeur exigeant, Caplet était porté par l’idéal d’un art vocal et instrumental intime, parfois audacieux et très souvent inspiré par le sentiment religieux. Sa personnalité musicale, marquée par celle de Debussy, s’est développée au fil d’une carrière très dense, mais aussi discontinue, partagée entre composition et interprétation. À partir des nombreuses sources disponibles aujourd’hui, le présent volume examine les différentes étapes du parcours de Caplet et les spécificités de son œuvre envoûtante et protéiforme. Enrichies de documents inédits, dont de nouvelles lettres de Debussy, ces contributions dévoilent toutes les facettes d’une figure marquante de la musique française du début du XXe siècle.

  • Vers 1846, à l’attention de Pauline Chazaren, une élève qui lui avait été envoyée par Liszt, Frédéric Chopin entreprit d’annoter le Livre I du Clavier Bien Tempéré de Bach – un devancier auquel le Polonais vouait on le sait un véritable culte. Après avoir longtemps dormi dans une collection privée, ce document passionnant paraît aux Editions Symétrie grâce à l’initiative de la Société Française de Musicologie. Grand spécialiste de Chopin, Jean-Jacques Eigeldinger a rédigé le commentaire d’un facsimile qui souligne à quel point la musique de Bach demeurait vivante pour l’auteur des Mazurkas. Il présente ici cette entreprise éditoriale, avec en contrepoint des extraits interprétés par Nathanël Gouin.

  • Deux journées de concerts gratuits ouvriront les festivités, suivis de près de 40 concerts à Besançon dans une dizaine de lieux de concerts, et en région à Belfort, Lons-le-Saunier et Dole.
    Rendez-vous du 11 au 20 septembre 2020 !

    Plus d'infos