Journal

​Festival Musicancy 2024 (22 juin – 28 sept.) – En regardant vers l’Italie

 

Le Festival Musicancy a franchi le cap de sa 20e édition l’an dernier et poursuit sa route dans l’un des plus admirables cadres qui se puisse imaginer : le château d’Ancy-le-Franc. Véritable morceau de Renaissance italienne niché au cœur de la Bourgogne, cette construction datée du milieu du XVIe siècle héberge une manifestation musicale, essentiellement axée sur la musique baroque, qui s’apprête à combler une fois de plus les mélomanes avec une affiche de haut niveau imaginée par Fannie Vernaz, directrice artistique. 
 

Amandine Beyer © Bertrand Pichène
 
C’est aux nouveaux interprètes que revient l’ouverture (22-23/06) de l’édition 2024 puisque le jeune théorbiste Gabriel Rignol (photo) et son non moins excellent ensemble La Nébuleuse seront au rendez-vous avec la Didon furieuse de Domenico Mazzocchi, opéra de poche suivi le lendemain d’un récital de théorbe de G. Rignol. Dans les deux cas, l’Italie est centre de programmes qui donnent le ton d’un 21Festival résolument tourné vers la péninsule, mais pas uniquement.
À preuve, le 7 juillet, Sébastien Daucé et ses Correspondances offrent une sélection de pages allant de Frescobaldi ou Luzzaschi à Boesset et Clérambault. Avec Amandine Beyer et ses Incogniti (24/07), on croquera dans le fruit goûteux d’un choix de concerti con molti strumenti de Vivaldi. Ce programme « Le Monde à l’envers », reprise de celui d’un disque sorti l’an dernier chez Harmonia Mundi, a été donné le 16 juin dernier au Festival de Saint-Denis.(1) Un Vivaldi méconnu, expérimentateur, surprenant : un pur délice !
 
Benjamin Alard © Javier Salas
 
Le 2 août, l’Italie inspirera encore le programme, mais de façon indirecte avec une déambulation musicale dans les pièces les plus remarquables du château. Les guides auront pour noms Myriam Rignol, Julien Wolfs et, pour la partie contée, Pierre Deschamps.
Bonheur assuré aussi quelques jours plus tard (8/08) avec Pierre Gallon et Matthieu Boutineau, qui reprendront leur merveilleux arrangement pour deux clavecins des Concerts Royaux de Couperin, très applaudi le 31 mai dernier à Paris lors du concert de sortie d’un bel enregistrement chez Harmonia Mundi (1).
 
Unique incursion hors des instruments et du répertoire baroque, la soirée du 12 septembre réunira Lucile Richardot et l’Ensemble Contraste pour un hommage à Colette Renard : « Les Nuits d’une Demoiselle », avec que Musicancy 2024 ne regagne son terrain de prédilection le 28 septembre pour la clôture. Benjamin Alard y côtoiera quelques amis instrumentistes dans un programme autour du 5Concerto Brandebourgeois où Bach retrouvera l’un de ses collègues et grands amis : Telemann.
 
Alain Cochard
 

 Voir les prochains concerts en Bourgogne

(1) www.concertclassic.com/article/amandine-beyer-et-gli-icogniti-interpretent-vivaldi-au-festival-de-saint-denis-2024-joyeuses

21e Festival Musicancy
Château d'Ancy-le-Franc // 
www.chateau-ancy.com/fr/ 
Du 22 juin au 28 septembre 2024
www.musicancy.org/programmation-2024/
 
 
(1) www.concertclassic.com/article/pierre-gallon-et-matthieu-boutineau-la-salle-cortot-couperin-nostalgique-et-secret-compte

(2) Lire l'ITV de Benjamin Alard : www.concertclassic.com/article/une-interview-de-benjamin-alard-claveciniste-et-organiste-de-bach-falla-et-landowska
 
 Photo © Eric Lambert

Partager par emailImprimer

Derniers articles