Journal

Trois questions à Antoine Maisonhaute, premier violon du Quatuor Tana – Le 9ème Quatuor de Philip Glass en création mondiale

 
Dans le domaine de la création contemporaine, l’événement (1) se situe du côté de Bruxelles cette semaine puisque, le 15 janvier à Bozar, le Quatuor Tana donne en première mondiale le 9e Quatuor « King Lear » de Philip Glass, ouvrage dont il est co-commanditaire et qui figure en compagnie du 8e Quatuor sur le somptueux enregistrement qui sort chez Soond.(2)
Le rendez-vous dans la capitale belge marque le point de départ d’une tournée qui passera par Valenciennes (18/01), Bourges (19/01), Arras (23/01), Lyon (28 & 29/01) et s’achèvera à La Scala-Paris le 13 février. Premier violon et directeur artistique des Tana, Antoine Maisonhaute (photo à g.) répond à Concertclassic.

 
Comment est-on passé de la musique de scène écrite par Philip Glass pour des représentations de la pièce de Shakespeare à Broadway en 2019 au 9Quatuor « King Lear », un ouvrage dont vous êtes co-commanditaire et que vous créez et enregistrez en première mondiale ?
 
Antoine MAISONHAUTE
: La musique de Philip Glass nous accompagne depuis très longtemps et nous avions déjà enregistré les Quatuors nos 1 à 7. Nous étions en contact avec le compositeur via son éditeur ; je lui avais déjà demandé si un jour il accepterait de composer une pièce pour notre quatuor. Le spectacle de Broadway n’a pas été un grand succès et je pense qu’il en était assez triste. Comme il l’avait fait pour son Quatuor n° 2 « Company » (1982), issu d’une musique de scène pour la pièce de Beckett, il s’est replongé dans sa partition pour King Lear (originellement conçue pour voix, quatuor, piano et contrebasse) et l’a réaménagée pour quatuor aboutissant à ce qui constitue donc officiellement son neuvième ouvrage du genre, une partition qui apporte une atmosphère nouvelle dans le corpus de quatuors.
Nous sommes co-commanditaire car nous avons initié le projet avec le compositeur et Dunvagen Music (l’éditeur de Philip Glass ndlr). Après avoir passé la commande, j’ai pris mon bâton de pèlerin pour rencontrer les responsables de différentes scènes, qui ont tous accueilli le projet très positivement et accepté d’apporter leur participation au budget. La tournée commence à Bozar le 15 janvier et je précise que, la salle étant soumise à des contraintes de jauge, nous doublons ce concert (17h30 et 20h30).
 

Le Quatuor « King Lear » est accompagné du Quatuor n°8 ( daté de 2018) sur le disque qui sort parallèlement à la tournée ; vous aviez précédemment enregistré les sept premiers quatuors (3) : qu’est-ce qui fait l’originalité du Quatuor n° 9 par rapport aux ouvrages antérieurs ?
 
A.M. : Il n’a rien à voir avec les huit premiers ! On reconnaît évidemment la patte de Philip Glass, cette combinaison du binaire et du ternaire qui fait sa signature de musique répétitive, mais étant donné qu’on a affaire une musique très scénique, il y a toujours un chant, une mélodie. L’ouvrage comprend cinq parties ; dans les deuxième, troisième et quatrième mouvements, il y a vraiment une notion de mélodie, de chant accompagné : c’est très nouveau dans les quatuors de Glass. Les mouvements I et V montrent une recherche sur les timbres, un peu de saturation près du chevalet pour faire ressortir un atmosphère glacée qui correspond au climat de révolte dans la société anglaise à l’époque où la pièce de Shakespeare a été écrite. Le 9e Quatuor est une œuvre plutôt inclassable – qui n’a pas été sans nous dérouter au départ – ; une nouvelle manière d’aborder le quatuor qui apporte un contraste dans la production du Philip Glass et montre que l'artiste continue d’évoluer dans son écriture.
 

Caroline Shaw © Kait Moreno
 
Durant la tournée que vous effectuez du 15 janvier au 13 février, le Quatuor « King Lear » sera entouré de pages de Caroline Shaw (née en 1982) et de Schubert. Pourquoi ces choix ?
 
A.M. : Schubert est le compositeur fétiche de Philip Glass, car raconte-t-il, ils ont la même manière de composer – je ne peux pas le vérifier pour Schubert – ; à savoir écrire les parties individuellement et non pas un score général – c’est l’éditeur qui se charge de le réaliser. Quant à Caroline Shaw, c’est une découverte assez récente pour le Quatuor Tana ; elle remonte à deux ans à peu près. Je suis fasciné par la manière dont cette jeune génération assume complètement l’héritage des grands compositeurs minimalistes américains, tout en ayant déjà amené des transformations fantastiques dans la manière d’écrire. Entr’acte ou Plan & Elevation sont des pièces génialement conçues pour le quatuor à cordes. J’aime aussi le côté « performeuse » de Caroline Shaw qui – comme Philip Glass qui joue du piano sur scène – joue du violon ou chante. Elle est de ces gens qui ont gardé la notion de performance scénique, qui ne détachent pas la composition du musicien interprète. A Bruxelles nous interpréterons And So et c’est Entr’acte qui figurera dans les concerts donnés en France. Une pièce inspirée d’un menuet de Haydn (celui du Quatuor op. 77 n° 2) que Caroline Shaw, bouleversée par ce qu’elle venait d’entendre, a composée en sortant d’un concert. Il nous paraissait intéressant de réunir Philip Glass et Caroline Shaw, deux artistes américains nés à près d’un demi-siècle d’intervalle, mais qui peuvent être rapprochés dans des esthétiques et des manières d’aborder le quatuor à cordes.
 
Propos recueillis par Alain Cochard le 7 janvier 2022

(1) Alice, ballet de Philipp Glass d'après Lewis Carroll, sera donné en création mondiale à l'Opéra national du Rhin du 11 au 23 février 2022 : www.concertclassic.com/article/alice-de-philipp-glass-en-creation-mondiale-lopera-national-du-rhin-de-shakespeare-lewis
(2)  1 CD Soond, sortie commerciale le 28/01/ 2022 (distribution Outhere - Naxos) / Disponible sur les plateformes de streaming à partir du 14/01       
(3) 2 CD Megadisc Classics
 

Quatuor Tana (Antoine Maisonhaute, Ivan Lebrun, Julie Michael, Jeanne Maisonhaute)
Tournée de création du 9èmeQuatuor « King Lear » de Philip Glass (+ œuvres de Schubert et Caroline Shaw)
 

15 janvier 2022 – 17h30 et 20h30
Bruxelles - Bozar
www.bozar.be/fr/calendrier/philip-glass-world-premiere-quatuor-tana
 
18 janvier 2022 – 20h
Valenciennes – Le Phénix
www.lephenix.fr/programmation/musique/king-lear-quatuor-n9
 
19 janvier 2022 – 20h
Bourges – Maison de la Culture
www.mcbourges.com/projects/quatuor-tana-21-22/
 
23 janvier 2022 – 20h
Arras - Tandem
www.tandem-arrasdouai.eu/evenement/quatuor-tana-1
 
28 et 29 janvier 2022 – 20h
Lyon – Opéra (Amphithéâtre)
billetterie.opera-lyon.com/selection/event/date?lang=fr&&productId=10228435260155
www.opera-underground.com/programmation/quatuor-tana/
 
13 février 2022 – 15h30 et 18h
Paris – La Scala-Paris
lascala-paris.com/programmation/quatuor-tana/
 
Photo © Nathalie Gabay

Partager par emailImprimer

Derniers articles