Journal

Festival International Piano aux Jacobins de Toulouse - Pressler seul

Elève d’Egon Petri et devoir son principal titre de gloire au fait d’avoir été cinquante-cinq années de rang pianiste du Beaux Arts Trio, quelle réduction ! Menahem Pressler avait pourtant commencé après guerre une belle carrière de soliste, essentiellement aux Etats-Unis où l’avait auréolé sa victoire en 1946 au Concours Debussy de Los Angeles. Une décennie durant il joua avec les meilleures formations symphoniques du pays, et pour les sociétés de concerts les plus en vue, ne négligeant pas le disque, puisqu’il enregistra alors plus de vingt microsillons pour le label MGM. Les bandes originales appartiennent aujourd’hui à Universal, qui serait bien inspirée de les rééditer, d’autant que le pianiste est revenu ces dernières années au récital, et avec un bonheur sans réserve.

Comme avant lui Vlado Perlemuter ou Mieczyslaw Horszowski, Pressler passé 90 ans offre un piano décanté, lumineux, serein, d’une simplicité dans la forme comme dans l’expression qui va comme un gant aux textes essentiels. Ils ne manqueront pas dans le concert d’ouverture du 35ème Festival Piano aux Jacobins : Sonate D 960 de Schubert, Rondo en la mineur de Mozart, Estampes de Debussy - son disque consacré à ce compositeur au début des années 50 pour MGM (1) est une merveille absolue - et comme il les affectionne, une surprise avec l’Impromptu à la hongroise de Kurtag. Car Pressler ne craignit jamais d’inscrire des compositeurs contemporains à ses programmes, comme jadis Shura Cherkassky jouant le 9eKlavierstück de Stockhausen ! Immanquable concert d’ouverture pour redécouvrir ce magicien discret que le disque, heureusement, fête également (2).

Jean-Charles Hoffelé

(1) Pour entendre le disque Debussy MGM : www.youtube.com/watch?v=Ue6j9px4L24

(2) Deux disques récemment enregistrés permettent d’entendre Menahem Pressler aujourd’hui :

- Un récital (capté du 20 au 23 mai 2013 à Bloomington) comprenant la Sonate D. 894 de Schubert, le Rondo en la mineur de Mozart, les Bagatelles op 126 de Beethoven est paru chez La Dolce Volta (1 CD LDV12)

- L’éditeur suédois Bis a quant à lui édité un programme regroupant la Sonate n°31 de Beethoven, La Sonate D. 960 de Schubert et le Nocturne op. posth. de Chopin (1 CD Bis 1999).
 
Récital de Menahem Pressler
Œuvres de Mozart, Debussy, Kurtag, Schubert
3 septembre -  20h.
Toulouse - Cloître des Jacobins
35ème Festival Piano aux Jacobins, du 3 au 30 septembre 2014 : http://www.pianojacobins.com

Photo © DR

Partager par emailImprimer

Derniers articles