Journal

Concours Long-Thibaud-Crespin 2015 (piano) – Un cru médiocre – Compte-rendu

Premier Grand Grand Prix non attribué (1) : la sage décision du jury du Concours Long-Thibaud-Crespin 2015, que présidait Stephen Kovacevich, résume on ne peut mieux le bilan très décevant que l’on est forcé de tirer au terme d’une médiocre finale concerto, accompagnée par l’Orchestre de chambre de Paris dirigé - si l’on peut dire - par Fawzi Haimor.
 
Julian Trevelyan (G.B., 17ans, Deuxième Grand Prix) a certes pour lui sa jeunesse, une sympathique frimousse très british et une spontanéité qui en font à l’évidence le favori du public. Il reste que son interprétation sans grande saveur du 3ème Concerto de Bartók, platement accompagné par un OCP confié une baguette sans vigueur (la remarque vaut pour l’ensemble de la soirée), laisse plus que réservé. Mais, puisque classement il doit y avoir, Trevelyan occupe incontestablement le haut du panier … par comparaison avec ses quatre collègues.
 
Difficile d’imaginer Concerto de Schumann plus plat et scolaire que celui de Joo Hyeon Park (Corée du Sud, 27 ans, Troisième Grand Prix) sans âme et d’une digitalité incolore (un Steinway pâlichon ne facilite pas il est vrai la tâche des concurrents sur ce plan).
Il convient toutefois de reconnaître à cette interprétation une continuité de ligne qui tranche sur le 1er Concerto de Prokofiev particulièrement décousu - et sans aucun mordant - de Kaoru Jitsukawa (Japon, 26 ans, Quatrième Prix), guère aidé par un orchestre et un chef égarés dans un répertoire qui n’est à l’évidence pas le leur.
 
Dans le 3ème Concerto de Beethoven, Madoka Fukami (Japon, 27 ans, Cinquième Prix) opte pour des tempi bien trop larges qu’elle ne parvient pas à habiter. L’ennui pointe vite …
 
On déplore enfin que le Concours portant le nom de la créatrice du Concerto en sol de Ravel ait dû attribuer un Sixième Prix à Daria Kiseleva (Russie, 26 ans) dans cette partition. Raideur maniérée, fautes de texte : une épreuve pour l’oreille, chacun aura pu s’en rendre compte puisque la soirée était retransmise en direct sur Radio Classique.  
 
Un point positif toutefois, le concours a diffusé cette année les épreuves (jusqu’à la finale récital) via internet. Ceci ne saurait remplacer le jugement fondé sur l’écoute en direct, certes, mais fournit assez d’indices pour considérer que des candidats bien plus dignes d’intérêt que certains finalistes n’ont pas passé le cap de la demi-finale ; l’Américain Micah McLaurin (21 ans) par exemple.
 
Alain Cochard

logo signature article

 
(1) C’était déjà le cas en 2012 …
 
Paris, Théâtre des Champs-Elysées, 27 octobre 2015
 
Palmarès complet : http://www.long-thibaud-crespin.org/fr-fr/les-actualites/a-la-une.html?detail=841
 
Photo (de dr. à g. : Julian Trevelyan, Kaoru Jitsukawa, Joo Hyeon Park, Madoka Fukami, Daria Kiseleva) © Sumiyo Ida

Partager par emailImprimer

Derniers articles