Agenda

    L’Arpeggiata 

    Christina Pluhar, direction 
     

    Luigi Rossi
    Cantates et d’airs d’opéras

     

    Le harpiste et chanteur napolitain Luigi Rossi fut le plus grand représentant du premier baroque à Rome, une génération après Monteverdi. Avec lui, les lignes mélodiques acquièrent une ampleur nouvelle, avec des galbes voluptueux. Puisant notamment dans des manuscrits précieux offert à Anne d’Autriche – conservés a la Bibliothèque Nationale de Paris et contenant une centaine de cantates italiennes –, ainsi que dans les deux magnifiques chefs-d’œuvre que sont Il Palazzo incantato (Rome, 1642) et surtout L’Orfeo (Paris, 1647), Christina Pluhar, entourée de ses chanteurs fétiches, retrouve un compositeur qu’elle a magistralement glorifié il y a quinze ans. Une soirée en forme d’événement, assurément.