Interview de Nicolas Ramez, cor

Interview de Nicolas Ramez, cor, Révélation Classique Adami 2017.
Nicolas débute le cor avec François Mérand au CRR de Nantes. A l’âge de 11 ans, il gagne le premier prix du concours Wassermassons « cor petites mains ». En 2011, il obtient le second prix au Concours International de Brno puis en 2016 remporte le 3e prix du concours international de l'ARD de Munich. A 16 ans, il est admis au CNSM de Paris, dans la classe d’André Cazalet où il obtient son Master. Apprécié pour ses qualités de chambriste, Nicolas a été invité à se produire au sein de la « Folle Journée Camerata » fondée par René Martin en 2014, avec laquelle il a eu l’occasion de participer à « La Folle Journée du Japon » et « La folle Journée de Nantes ». Depuis janvier 2016, il occupe le poste de premier cor solo au sein de l’orchestre de chambre de Paris. Il continue également de s’investir dans divers projets notamment avec l’ensemble Ouranos, quintette à vent soutenu par la fondation Singer-Polignac, avec lequel il participe à de nombreuses manifestations musicales à travers la France.

Vidéo réalisée par l'agence 3foisC

Partager par emailImprimer

Derniers reportages

  • Avec ses 40 concerts et spectacles du 25 août au 7 octobre dans la plus grande abbaye cistercienne d'Ile-de-France, le Festival de Royaumont vous invite à porter un autre regard sur la musique et la danse. Des polyphonies anciennes aux œuvres contemporaines, de la recherche chorégraphique aux rencontres transculturelles, venez découvrir les programmes de répertoire et de création développés toute l'année dans ce Centre international pour les artistes de la musique et de la danse.

    Découvrez l'intégralité de la programmation en ligne : festival18.royaumont.com

  • ARCHIVE VIDEO CONCERTCLASSIC
     
    Interview de Danielle de Niese, réalisée au Théâtre des Champs Elysées le 9 juin 2010. Elle nous parle de son parcours personnel, de ses débuts et de son attachement pour Mozart.
  • ARCHIVE VIDEO CONCERTCLASSIC
     
    Splendeur de l'opéra français de Lully à Rameau au Manège de la Grande Ecurie de Versailles le vendredi 25 septembre 2009, par le Boston Early Music Festival Orchestra. Avec Carolyn Sampson (chant). Direction de Paul O'Dett et Stephen Stubbs. Premier violon : Robert Mealy.
    Concert programmé par le CMBV.