Interview de Josquin Otal, piano

Josquin Otal, piano, Révélation Classique Adami 2015. Interview.
Né en 1992, Josquin Otal débute le piano à l’âge de 7 ans. Il travaille avec Hervé Billaut et obtient sa médaille de piano avec les félicitations du jury. Il suivra ensuite les master-classes de Bruno Rigutto au conservatoire de Marseille.
En 2010, il entre au Conservatoire National Supérieur de Paris dans la classe de Denis Pascal. Au CNSMDP, il suivra des cours de musique de chambre et bénéficiera de l'enseignement de professeurs tels que Pierre Laurent Aimard, David Walter, Marc Coppey... Parallèlement, il se perfectionne au sein d'académies ou master-classes avec des musiciens tels que Peter Frankl, Arie Vardie, les membres du Quatuor Talich, Jean-Claude Pennetier.

Il se produit en musique de chambre et en récital en France et dans des festivals : Festival Chopin à Paris, Festival Jeunes Talents, Festival de l’Abbaye de Valmagne, Eglise St Sulpice, Festival de Nohant … En 2012, il est lauréat du Concours international de Rhodes. En 2014, il reçoit le troisième prix au Concours de Piano Campus, à Pontoise.

Plus d'information sur l'Adami : www.adami.fr
​Reportage réalisé par Concertclassic.com au Festival de Prades 2015. http://prades-festival-casals.com

Voir Scarbo de Ravel par Josquin Otal
Voir le Nocturne op.15 n°2 de Chopin par Josquin Otal

 

TAG 
Partager par emailImprimer

Derniers reportages

  • Je suis un homme ridiculeopéra de Sébastien Gaxie. Livret et mise en scène Volodia Serre d'après la nouvelle de Fédor Dostoïevski. Direction musicale Pierre Roullier avec 2e2m et Musicatreize. Théâtre de l'Athénée du 25 février au 4 mars 2017.
    Prenez une nouvelle de Dostoïevski, métaphysique et mouvementée, confiez-la aux énergies bouillonnantes d'un metteur en scène, d'un compositeur et d'un ensemble : vous verrez apparaître un spectacle électro-onirique, où le lyrisme du texte rejoint celui de l’opéra.
    Plus d'infos

  • Histoire de l’imposture, de Patrick Bonté (chorégraphie et mise en scène) en collaboration avec Nicole Mossoux. Centre Wallonie Bruxelles (Paris), le 16 mars 2017, dans le cadre des rendez-vous On y danse 2017 !
    « Nous sommes les escrocs de nous-mêmes, façonnés par l’artifice des postures sociales et des normes conformistes. Le temps ne fait rien à l’affaire et toute l’histoire est recyclable dans notre monde des apparences et des vérités formatées. Le spectacle évoque le sentiment de ne pas être entier dans ses intentions et ses désirs, de ne pas faire corps avec soi et finalement d’être un imposteur. »

    Plus d’infos sur le Centre Wallonie Bruxelles

  • Ars Nova, une histoire unique. Fondé en 1963 par Marius Constant, Ars Nova est le plus ancien ensemble français consacré à la création musicale encore en activité. Aujourd'hui placé sous la direction musicale de Philippe Nahon, l’ensemble est considéré comme un des plus ardents défenseurs du pluralisme esthétique dans la création musicale contemporaine. C’est donc dans un véritable foisonnement musical que se sont construites plus de 50 saisons de concerts, nourries de la rencontre entre les arts et de la volonté d’expérimenter de nouvelles formes de concerts.