Agenda

    Vox Luminis
    Lionel Meunier,
    direction

    Polyphonies à 40 voix 

    Thomas Tallis : Spem in Alium
    Robert Carver : O bone Jesu
    John Sheppard : Media Vita... Nunc Dimittis
    Josquin Des Prez : Qui habitat in adiutorio Altissimi
    Alessandro Striggio : Ecce Beatam lucem

    Les grands compositeurs de la Renaissance développèrent des techniques d'écriture toujours plus complexes et, sans surprise, parvinrent à des fresques incroyables de richesse contrapuntique.
    Josquin Desprez montra la voie avec des œuvres telles que le Qui habitat à 24 voix et les générations suivantes accrurent encore cette tendance. Si Striggio en Italie signa un gigantesque Ecce Beatam lucem à 40 voix, ce fut l'Anglais Thomas Tallis qui livra l'exemple le plus achevé de cette polyphonie foisonnante avec son légendaire Spem in alium à 40 voix réelles réparties en 8 chœurs à 5 voix, chaque voix recevant une partie indépendante des autres. Le tour de force réside toutefois dans la poésie intense que Tallis réussit à obtenir d'une construction qui aurait pu rester purement mathématique.
    Un défi colossal que Vox Luminis et Lionel Meunier relèvent magistralement, montrant que science et chaleur humaine ne sont nullement incompatibles. Fêtant précisément ses 40 ans, Lionel Meunier ne pouvait rêver d’un plus beau cadeau ; gageons que Vox Luminis aura à cœur de célébrer dignement l’anniversaire de son chef-fondateur, pour notre plus grand plaisir.