Agenda

    1. ( chorégraphe )

    L’air du temps convient bien à Paradox-sal, le très rare groupe de house dance exclusivement constitué de femmes, fondé par le maître de la French Touch, Ousmane Sy, familier de Nanterre
    Dans l’univers plutôt masculin du hip-hop, le danseur et chorégraphe Ousmane Sy a libéré les énergies au féminin. En solo, en duo, en septet, Queen Blood est l’acte II, après Fighting Spirit, d’un ensemble où les caractères, les virtuosités, les gestuelles de chacune des danseuses font la force d’un groupe conjugué au féminin pluriel.
    Comme un corps de ballet d’aujourd’hui, raffiné sans pointes ni tutus, virtuose du locking, du popping et du krump.