Agenda

    Orchestra of the Age of Enlightenment 

    Sir András Schiff
    | direction et piano 

    Le pianiste et chef András Schiff dans le célébrissime concerto Empereur de Beethoven.

    Programme

    Beethoven Coriolan, ouverture
    Haydn Symphonie n° 103 « Roulement de timbales »
    Beethoven Concerto pour piano n° 5 op. 73 « L’Empereur » 

    Le pianiste hongrois András Schiff est l’un des musiciens marquants de sa génération, et ce à juste titre ! Il a été à « bonne école » et alors qu’il étudie le piano, son professeur, le grand compositeur hongrois György Kurtág, lui impose de « chanter la musique ». C’est à cette méthode qu’il doit ses plus grands progrès, affirme-t-il aujourd’hui encore – il n’est ainsi pas étonnant qu’il soit notamment un remarquable accompagnateur de lieder. Il a voué en quelque sorte sa vie aux « grands classiques » et entretient une relation privilégiée, au clavier comme au pupitre, avec les œuvres et univers de Bach, Beethoven, Schumann, Schubert. Après l’ouverture de Coriolan de Beethoven et la symphonie n°103 de Haydn, qui tire son sous-titre de son impressionnant et théâtral roulement de tambours introductif, place sans doute au plus célèbre des concertos pour piano de l’histoire du genre qu’est le concerto n° 5 « Empereur ».  Un programme où se conjugue le classicisme élégant de Haydn et la puissance de Beethoven.

    PRODUCTION Théâtre des Champs-Elysées (Lic. 2-1036108)