Agenda

    1. ( ensemble )
    2. ( cornet à bouquin )

    Le printemps, cette « verte saison qu’on appelle aussi le Renouveau » (Furetière, Dictionnaire de l’Académie françoise, 1694), est aussi « la saison de l’année où tout entre en amour » (Richelet, dictionnaire françois, 1680). Cet éveil de la nature à l’amour se retrouve déjà pour Virgile après la Primaevitas, dans la « fleur de l’âge » qu’est l’adolescence ; elle est à l’image de la primavera, saison qui précède l’été, celle des récoltes et de la maturité. « A l’ 
    hyver transi succède la douce primevère... » nous en dit Rabelais, dont le terme ne disparaîtra qu’au profit de la fleur... qui apparaît au premier printemps (primus tempus) ! 
    Notre Natura amorosa, celle du « Printemps des amours », se propose donc de nous plonger dans l'univers sensoriel (sonore, visuel... tactile et olfactif) de l'éveil amoureux de la nature. La période couverte par nos oeuvres musicales s’étend au cours d’une longue vie entre Renaissance et baroque, telle celle de Claudio Monteverdi (1567-1643), auprès de ses maîtres de la génération passée et de ses contemporains (Clément Janequin, Girolamo Frescobaldi, Tarquinio Merula, Giovanni Kapsberger…)