Agenda

    Les séances sont reportées respectivement aux dates suivantes :

    - le vendredi 03/06/22 - 20h00 - reporté au vendredi 13/01/223 - 20h00
    - le samedi 04/06/22 - 15h00 - reporté au samedi 14/01/23 - 15h00
    - le samedi 04/06/22 - 20h00 - reporté au samedi 14/01/23 - 20h00
    - le dimanche 05/06/22 - 16h00 - reporté au dimanche 15/01/23 - 16h00

    Les billets restent valables

     

     

    LES QUATRE SAISONS
    VIVALDI

    Musique Antonio Vivaldi, Domenico Scarlatti Ballet en un acte
    Mise en scène et Chorégraphie :  Giuliano Peparini 
    DECORS Andrea Miglio
    COSTUMES Anna Biagiotti
    ÉCLAIRAGE Alessandro Caso
    VIDEO Edmondo Angelelli et Giuliano Peparini
    VOIX ENREGISTRÉE Alessandro Preziosi

    Eleonora Abbagnato e Michele Satriano avec les solistes et le corps de ballet du Teatro dell'Opera di Roma

    Musique sur une base enregistrée par l'Orchestre du Teatro dell'Opera di Roma Violon Soliste Vincenzo Bolognese
    Sonate en fa mineur k. (Scarlatti)
    Piano Antonio Maria Pergolizzi

    Inserts musicaux
    Printemps
    Nancy (avec le visage rieur) Jimmy Van Heusen, Phil Silvers - Frank Sinatra
    Summertime George Gershwin, Edwin DuBose Heyward, Ira Gershwin
    Automne
    Les feuilles mortes Jacques Prévert, Joseph Kosma - Yves Montand

    Paroles
    E poi fate l'amore Alda Merini
    Extrait du Prophète Kahlil Gibran
    Croissance de l'amour John Donne
    Été Cesare Pavese
    Automne Vincenzo Cardarelli
    Le foglie morte Jacques Prévert

    Interprété par le Teatro dell'Opera di Roma

     

    Le temps s’écoule inexorablement, transformant tout ce qu’il touche. Et en premier lieu : l’amour et ses acteurs. C’est le point de départ du ballet en un acte mis en scène et chorégraphié par Giuliano Peparini.

    Au fil des saisons, quatre couples – quatre histoires se racontent : des premiers regards qui se cherchent avec pudeur (printemps), aux feux de la passion (été) à leur extinction progressive (automne), jusqu'au gel de la relation (hiver).

    Sur scène, un arbre géant a planté ses racines au plus profond des émotions successives que traversent les danseurs… Face au temps et à ses sortilèges qui parfois, balaie tout sur son passage, ou, à contrario, porte en drapeau l’espoir merveilleux de la renaissance amoureuse ; la nature répète ses miracles et nous tend un miroir comme pour nous dire : « regarde-toi ! ».

    La musique d'Antonio Vivaldi, à l’instar d’une robe Haute-Couture épouse à la perfection les mouvements des danseurs et cette course aux sentiments. L’interprétation de ces chassés-croisés est jouée en différé, par l'Orchestre du Teatro dell'Opera di Roma, notamment par le violoniste soliste, Vincenzo Bolognese.

    D’une saison à l'autre, les notes de la Sonate en fa mineur K. 466 de Domenico Scarlatti, également enregistrée, est interprétée au piano par Antonio Maria Pergolizzi. D'autres inserts sont en musique additionnelles : Nancy (au visage rieur) de Jimmy Van Heusen et Phil Silvers, chantée par Frank Sinatra ; Summertime de George Gershwin, Edwin DuBose Heyward, Ira Gershwin ; Les feuilles mortes de Jacques Prévert et Joseph Kosma chantées par Yves Montand.

    La narration et les transitions de ce spectacle sont portées par la voix du grand comédien italien Alessandro Preziosi. Il nous souffle à l’oreille et sur le cœur une série de textes et de poésies : E poi fate l'amore d'Alda Merini, un extrait du Prophète de Kahlil Gibran, Crescita d'amore de John Donne, Estate de Cesare Pavese, Autunno de Vincenzo Cardarelli et Le foglie morte de Jacques Prévert.