Agenda

  • Le Rêve d'Ariane par le Quatuor Alfama et Ariane Rousseau

    Vendredi
    15
    juillet
    2022
    18:30
    Théâtre Debussy, Dinard
    le reve d'ariane
    Réservez !
    Tel: 
    02 99 16 00 00
    1. ensemble à cordes
    2. ( comédienne )
    Programme:
    1. Quatuor n°12 “Américain“ op 96

    2. Oeuvre

    3. Oeuvre

    4. Oeuvre

    5. Oeuvre

    Le Quatuor Alfama et la comédienne Ariane Rousseau, tirent avec complicité le fil de l’histoire du quatuor à cordes, dans un langage accessible pour les enfants à partir de 5 ans. Un spectacle pour tous les âges qui fait découvrir de façon ludique et subtile la merveilleuse histoire du quatuor à cordes. Magique !
    Un soir qu’elle se sent triste, la petite Ariane se réfugie au fond du jardin, dans le cerisier où elle s’est construit une cabane. La nuit tombe, et sous les branches qui la protègent et la bercent, elle s’endort. À quoi rêve Ariane ? À des histoires de quatuor, cette drôle de famille où deux petits, un moyen et un grand tissent de leurs seize cordes l’étoffe des rêves musicaux des plus grands compositeurs : Papa Haydn, qui n’a besoin que de quatre archets pour faire se lever le soleil, son protégé et ami Mozart, Beethoven qui casse son jouet pour mieux le reconstruire, Schubert qui lui confie ses plus intimes secrets, Debussy et Ravel qui l’entraînent vers des terres plus exotiques… jusqu’aux compositeurs d’aujourd’hui, qui continuent ce grand rêve de la musique de chambre ! Dans ce spectacle fin, délicat et ludique, chacun pourra, petit ou grand, découvrir cette formation essentielle de la musique.
    Ariane Rousseau, c’est la première fois qu’un spectacle pour enfants racontant l’histoire du quatuor voit le jour, comment est venue cette idée de “raconter” en musique l’histoire du quatuor à cordes, la plus prodigieuse et mystérieuse de l’histoire de la musique ?
    Le Quatuor Alfama voulait raconter cette histoire sans prendre la parole. J’ai donc écrit une histoire dédiée aussi bien aux enfants qu’aux adultes. Depuis mon enfance, j’ai baigné dans la littérature et dans la musique car mon grand-père était organiste. L’écoute de livres-disques comme Piccolo et Saxo, Pierre et le Loup, m’a profondément marquée. J’ai poursuivi cette éducation avec mes propres enfants. Le spectacle a été écrit dans une langue simple qui fait appel à l’imaginaire. Pour Beethoven, par exemple, nous évoquons la diversité des sentiments. Pour Schubert, nous abordons le principe de la variation sur le thème de La Jeune fille et la mort. Avec Ravel, c’est une ode à la nature et pour Chostakovitch, nous jouons avec un compositeur qui met les lettres de son nom dans sa musique… Chaque compositeur possède sa porte d’entrée. Il suffit de la trouver…