Agenda

    1. ( haute-contre )

    Erbarme dich évoque le célèbre air pour alto de la Passion selon Saint Matthieu de Jean Sébastien Bach ; mais il s’agit également de l’air plein de douleur et de sensualité pour ténor et traverso de la cantate 55. En effet, un large corpus de cantates composées par le cantor à Leipzig dans les années 1724-1726 met en lumière un dialogue complice entre la voix et la flûte. Bach excelle dans cet art du discours et s’amuse à souligner ou à défier le texte en dessinant des lignes pleines d’une vocalité exacerbée. Cet art de l’entrelacement des voix a séduit Reinoud Van Mechelen et la flûtiste Anna Besson, qui ont choisi avec l’organiste/claveciniste Benjamin Alard d’articuler ces airs autour d’œuvres de Bach pour orgue seul et flûte traversière. Ce programme faisait l’objet du premier enregistrement de l'ensemble A nocte temporis pour le label Alpha sortie en octobre 2016.