Agenda

Cold Case, L'affaire Leclair

Concerts passés
Distribution : 
Minori DEGUCHI, violon
Florian VERHAEGEN, violon
Véronique BOUILLOUX, violon
Sayaka SHINODA, violon
André COSTA, violon
Nicolas MUZY, théorbe
Aurélie METIVIER, alto
Aude WALKER-VIRY, violoncelle
Nicolas JANOT, contrebasse
Florian GAZAGNE, basson
Franck-Emmanuel COMTE, clavecin/direction

Scénarisation : Luc Hernandez
Conseiller pour la criminologie : Amos Frappa
Illustration : Mathieu Rebière
 
Programme : 
J-M Leclair : extraits des Concertos pour violon Op.7 n°1, 4 et 5, Suite de danses extrait de Scylla et Glaucus, Sonate Op.5 n°6 « Le tombeau »

A Vivaldi : Concerto pour violoncelle en la mineur RV 419, Concerto en sol mineur RV 495

F Francoeur : Simphonies pour le festin Royal de Monseigneur le comte D’Artois

P Locatelli : Concert XI en Ut mineur Op.1
Infos complémentaires : 
Entre criminologie et découverte musicale, un surprenant cluedo baroque

Le proverbe dit : « la musique adoucit les mœurs ». Vraiment ?

Force est de constater que quelques légendes noires accompagnent parfois le parcours de grands noms de la musique baroque. Songeons à Stradella poignardé dans son lit par un mari jaloux, Gesualdo faisant assassiner sa femme avec son amant… Et bien d’autres.

Jean-Marie Leclair fut quant à lui retrouvé par son jardinier, un petit matin de 1764, à son domicile parisien, percé de trois coups de dague. Qui a donc tué ce compositeur et violoniste génial, né à Lyon en 1697 ? Son ex-femme qu’il vient de quitter ou un neveu turbulent ? Le jardinier ou un collègue jaloux ? Quel est le rôle du sulfureux Duc de Gramont, son « protecteur » ? L’enquête, assez complète pour l’époque, n’a pourtant jamais révélé les dessous de cet assassinat, étrange à plus d’un titre.

Ce « cold case » est le point de départ de notre projet : mêlant les œuvres de Jean-Marie Leclair à celle de ses contemporains, nous découvrirons l’identité musicale de ce génie, encore trop méconnu du grand public. Mais saurons-nous également découvrir celle de son meurtrier ? Anecdotes et éléments d’enquête viendront compléter ce portrait sonore en forme d’enquête, à laquelle le public sera invité à participer.