Agenda

    ALCYONE 

    Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie

    • Durée : environ 1h55 dont 1 entracte

    Programme:

    Kaija Saariaho
    Verblendungen

    Maurice Ravel
    Alcyone

    ENTRACTE

    Max Bruch
    Concerto pour violon n° 1

    Paul Dukas
    L'Apprenti sorcier

    Distribution:

    Orchestre national des Pays de la Loire
    Pascal Rophé, direction
    Vadim Repin, violon
    Sophie Koch, mezzo-soprano
    Janina Baechle, mezzo-soprano
    Julien Behr, ténor

    Sous la direction de Pascal Rophé, l’Orchestre National des Pays de la Loire interprète, aux côtés du Concerto pour violon de Max Bruch (avec Vadim Repin) et du célèbre poème symphonique L’Apprenti sorcier, une œuvre de jeunesse de Ravel et une pièce de Kaija Saariaho.

    Les musiciens de l’Orchestre National des Pays de la Loire ont, depuis le directorat musical de Pierre Dervaux lors de leurs premières années d’existence, la musique française dans leur ADN. Ils sont donc chez eux avec Dukas, dont ils jouent L’Apprenti sorcier. Ils interprètent également l’une des cantates composées par Ravel pour le Prix de Rome (prix qu’il n’obtint finalement pas, comme Dukas), Alcyone. Inspirée par les Métamorphoses d’Ovide, celle-ci montre un Ravel encore très marqué par Massenet, du moins dans ce domaine, car elle est contemporaine de pièces bien plus modernes, tels les Jeux d’eau pour piano. Créée en 1984 par l'Orchestre de la Radio Finlandaise sous la direction d'Esa-Pekka Salonen, Verblendungen (Éblouissements) de Kaija Saariaho expérimente les tissus, les textures, le poids, la pesanteur, l'ombrage, la réfraction de la couleur. 

    Coproduction Orchestre national des Pays de la Loire, Philharmonie de Paris