Journal

Wagner, Ravel, Bartok à la Philharmonie de Paris les 4 et 5 septembre. De 12 à 55€.

 
RICHARD WAGNER
Prélude de Lohengrin
Wesendonck Lieder
Maurice Ravel
Daphnis et Chloé (suite n2)
Bela Bartók
Concerto pour orchestre
Les envoûtements des Wesendonck Lieder de Wagner, la magie ravélienne de Daphnis et Chloé et les jeux virtuoses du Concerto pour orchestre de Bartók composent le programme des concerts d’ouverture, sous la conduite de la cheffe américaine Karina Canellakis que l’Orchestre de Paris a fait découvrir au public parisien en juin 2018.
Dans les Wesendonck Lieder, Wagner met en musique non pas ses propres textes mais des poèmes que lui avait adressés la femme du mécène Otto Wesendonck, dont il était épris. Témoignage du Ravel le plus sensible et sensuel, la Suite n°2 de Daphnis et Chloé comprend quelques-unes de ses pages majeures, comme le Lever du jour ou la Bacchanale finale. Déluge orchestral également que le Concerto pour orchestre de Bartók, qui met en valeur avec autant de virtuosité que de vitalité tous les pupitres, en un feu d’artifice irrépressible.
Partager par emailImprimer

Derniers articles