Journal

Gloria de Vivaldi et Dixit Dominus de Haendl au Théâtre des Champs-Elysées, le 25 septembre. De 33 à 93,50€.

RESERVER

Deux des plus belles pages sacrées du répertoire ancien. Un même souffle pour une émotion universelle.

DISTRIBUTION

Ekaterina Bakanova soprano
Marlène Assayag soprano

Jean-Christophe Spinosi direction
Ensemble Matheus
Chœur de chambre Mélisme(s) direction Gildas Pungier

Concert chanté en latin

Le Gloria de Vivaldi fait partie des compositions les plus brillantes du musicien. Elle concentre ses principaux procédés d’écriture et donne une vision de ce que pouvait être la musique religieuse italienne au XVIIIe siècle, en particulier à Venise. Plus libre dans sa conception, elle marque le renouveau de l’écriture vocale influencée par l’opéra et offre aux interprètes de nombreuses possibilités de démonstration de virtuosité vocale. Quasi contemporain du Gloria de Vivaldi, le Dixit Dominus a été composé par Haendel lors de son premier séjour à Rome à 1707. Divisé en neuf brefs mouvements, il fait alterner d’amples chœurs et des airs ou ensembles de solistes. Voici donc l’occasion d’entendre dans une même soirée deux des plus belles pages sacrées du répertoire baroque.

Partager par emailImprimer

Derniers articles