Videos

  • Blaise Rantoanina, ténor, révélation classique Adami 2016, interprète Vincenzo Bellini : Bianca et Fernando, air de Fernando  « A tanto duol ».

    Enregistrement réalisé entre les 1er et 2 août 2016 à l'Eglise de Cattlar (66) dans le cadre du Festival de Prades.

    Plus d'info sur l'Adami : www.adami.fr

    12 Janvier 2017
  • Anna Göckel, violon, révélation classique Adami 2016.
    Anna Göckel découvre le violon à Marseille, avant d'étudier au Conservatoire de Paris avec Jean-Jacques Kantorow, puis aux Pays-Bas avec Boris Belkin.
    Elle se passionne pour la musique de chambre, travaille avec le Quatuor Ysaÿe et rencontre Menahem Pressler, Ferenc Rados, Jean-Claude Pennetier, Donald Weilerstein, Maxim Vengerov, Hatto Beyerle. Elle se perfectionne actuellement auprès de David Grimal à Saarbrücken.
    Elle remporte à 21 ans le Concours de l'ARD de Munich au sein du Trio
    Karénine, et se produit au Wigmore Hall de Londres, au Victoria Hall à Genève, à la Herkulessaal à Munich, au Théâtre des Champs-Elysées à Paris.
    Anna a joué en soliste avec l'OSLP, le Neue Westfalen Philharmonie et l'orchestre de la Bayerische Rundfunk. Elle est invitée à l'Académie Ozawa et en 2016 au Steans Music Institute du Festival de Ravinia (USA).
    Anna Göckel joue sur un Stradivarius de 1734, grâce au soutien de l'Atelier Cels et de la Karolina Blaberg Stiftung

     

    12 Janvier 2017
  • Interview de Blaise Rantoanina, ténor, révélation classique Adami 2016.
    Blaise Rantoanina est un ténor malgache, c’est à l’église qu’il découvre le chant et qu’il décide alors d’y consacrer sa carrière.  En 2008, il débute le chant lyrique avec la Soprano Malagasy Holy Razafindrazaka. Encouragé par ses professeurs, il décide de poursuivre ses études en France et intègre en 2010 le Conservatoire Francis Poulenc dans la classe de Pierre Catala. Après l’obtention du Diplôme d’Etude Musical en 2012, il est reçu au Conservatoire National Supérieur de Paris où il poursuit ses études en Master dans la classe de Maarten Koningsberger.  Il est également diplômé de chant grégorien de l’école du chœur grégorien de Paris et participe depuis 2010 à de nombreuses productions à travers le monde. 

    12 Janvier 2017
  • Interview de Eva Zaïcik, mezzo-soprano, révélation classique Adami 2016.
    Révélation lyrique de l'ADAMI 2016, la mezzo-soprano Eva Zaïcik obtient cette même année un Master de chant mention TB à l'unanimité, au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. Elle y suit l'enseignement d'Elène Golgevit, tout en se perfectionnant auprès de grands maitres tels Anne Le Bozec, Margreet Hönig, Janina Baechle, Kenneth Weiss ou Réné Jacobs... 
    Sa grande sensibilité et ses goûts musicaux éclectiques la mène à partir à la rencontre de toutes les formes d'expression que lui offre le répertoire vocal. Elle collabore ainsi avec de nombreux ensembles de musique ancienne tels Attentive au dialogue des cultures, elle était l’invitée du Festival Européen d’Aix en Provence, du Festival d’Avignon et de la Fondation Royaumont, pour participer au projet Oraciòn, unissant musiciens Orientaux et Occidentaux. Elle crée à cette occasion une pièce d’Ahmed Essyad, composée pour elle et le Quatuor Tana.
    Lors de ses études de chant à la Maîtrise de Notre Dame de Paris, elle co-fonde en 2008, l’Ensemble Lunaris, avec lequel elle explore un large répertoire du médiéval au contemporain, pour leur formation atypique de trois voix féminines et une viole de gambe.

    12 Janvier 2017
  • Interview de Jérôme Boutillier, baryton, révélation classique Adami 2016.
    D’abord pianiste, Jérôme Boutillier effectue une formation musicale complète aux CRR de Rueil-Malmaison et de Boulogne-Billancourt : 1er prix de piano, formation musicale, musique de chambre et accompagnement ; puis DE de professeur de piano en 2008 au CEFEDEM Bourgogne. Fort d’une expérience pianistique acquise en master-classes et concours internationaux, il se tourne progressivement vers l’accompagnement vocal pour finalement débuter le chant lyrique en 2008. 
    En  septembre 2011, il est admis au PSPBB dans la classe de Blandine de Saint-Sauveur puis d’Anne Constantin où il obtient le DNSPM de Chant Lyrique en juin 2014. Ces études supérieures furent l’occasion pour lui d’explorer le répertoire, et de travailler en scène et en master-classes avec des artistes reconnus (Dalton Baldwin, Laurence Dale, José van Dam…). 

    12 Janvier 2017
  • Interview de Tanguy de Williencourt, piano, révélation classique Adami 2016

    Musicien complet, Tanguy de Williencourt est à la fois un remarquable soliste et un pianiste recherché en musique de chambre.
    Formé par Roger Muraro, Jean-Frédéric Neuburger et Claire Désert, il obtient au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris ses Masters depiano, d’accompagnement et de direction de chant mention très bien à l’unanimité. Les conseils qu’il reçoit par ailleurs de Maria João Pires, Christoph Eschenbach et Paul Badura-Skoda le marquent particulièrement.
    Lauréat de la fondation Banque Populaire, ses concerts en soliste ou en musique de chambre le font jouer salle Gaveau à Paris, au Alti Hall à Kyoto, à la Philharmonie de Saint-Pétersbourg ou à la Kammersaal de la Philharmonie de Berlin. Il est invité par les festivals Chopin à Nohant, Piano à Lyon, La Folle Journée de Nantes, La Roque d’Anthéron, et est accueilli sur les ondes de France Musique, de la BBC et du Bayerischer Rundfunk.
    Son premier disque en compagnie du violoncelliste Bruno Philippe, consacré à
    Brahms et Schumann, est sorti en 2015 chez Evidence Classics.

    12 Janvier 2017
  • Interview de Philibert Perrine, hautbois, révélation classique Adami 2016. 
    Philibert Perrine intègre en 2011 le CNSM de Paris, dans la classe de Jacques Tys, David Walter et Frédéric Tardy.
    Durant son cursus, il participe à des orchestres de jeunes tels que le Gustav Mahler Young Orchester, l'orchestre du festival du Schleswig-Holstein. Ces expériences lui ont permis de se produire dans des salles prestigieuses telles que le Concertgebouw d'Amsterdam, le Royal Albert Hall, la Salle Pleyel, le Salzburger Festspiele, sous la baguette de chefs tels que Philippe Jordan, Susanna Mälkki, Matthias Pintscher..
    Il participe à de nombreux festivals (Festival de Deauville, Jeunes Talents, Flâneries de Reims…) et concerts de musique de chambre en différentes formations, notamment avec l'Ensemble Ouranos avec lequel il est en résidence à la Fondation Singer-Polignac, et est invité à jouer avec des ensembles tels que l’Opéra de Paris, l'Orchestre de Paris, l’Ensemble Intercontemporain, l’Orchestre de Chambre de Paris, l'Opéra de Lyon, l'Ensemble Les Dissonances...
    En 2015, il intègre l'Orchestre de l'Opéra de Paris en tant que hautbois co-soliste.

    12 Janvier 2017
  • Interview de Justine Métral, violoncelliste, révélations classique Adami 2016.
    Artiste résidente à la Chapelle Reine Elisabeth auprès de Gary Hoffman depuis mars 2016, Justine est une jeune violoncelliste de 20 ans, diplômée du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris en Juin 2015. 
    Justine est la violoncelliste du Trio Metral, trio familial formé avec ses frères Victor, pianiste et Joseph, violoniste, tous deux diplomés du CNSMDP dans les classes respectives de Michel Dalberto et Olivier Charlier. Ils obtiennent la licence de musique de chambre  dans  la classe de Claire Desert, Ami Flammer et Yovan Markovitch en 2013 et rentrent à l’unanimité en master de musique de chambre en fevrier 2015 dans la classe de François Salque. Le Trio Metral a reçu l’enseignement de Mehnaem Pressler, Renaud Capuçon, Peter Crooper, Heime Muller, et suit régulièrement les sessions de l’ECMA qui les ont amenés à rencontrer Hatto Bayerle, Johannes Meissl, Shmuel Askenasi, Ferenc Rados et Avo Kouyoumdjian. Depuis deux ans ils reçoivent les conseils du quatuor Isaye lors de l’académie Musique à Flaine. Ils suivent la formation ProQuartet depuis janvier 2016.
    Justine joue actuellement un violoncelle Franck Ravatin, prété par la Caisse d'Epargne Rhone-Alpes à l'initiative de l'association “ Talent et Violoncelle ”.

    12 Janvier 2017
  • Interview de Marie Perbost, soprano, révélation classique Adami 2016.
    Encouragée dès son plus jeune âge par sa mère chanteuse,  Marie Perbost entre à la Maîtrise de Radio-France où elle se formera auprès des plus grands chefs (Kurt Masur, Myung Wung Chung…) et fera de nombreux concerts, aussi bien en France qu’à l’étranger. Reçue au Conservatoire National Supérieur de Paris, elle découvre auprès d’Alain Buet les subtilités du métier d’artiste. 
    Marie se passionne pour le riche répertoire du Lied et de la mélodie auprès de l’inspirante Anne le Bozec. Coup de cœur amical et musical, la pianiste Joséphine Ambroselli deviendra sa partenaire privilégiée dans cette aventure artistique.
    Elle s’attache à être une chanteuse polyvalente, capable d’interpréter des répertoires très variés.
     
    12 Janvier 2017
  • "Les enfants chantent", stage à l'Abbaye aux Dames, la cité musicale de Saintes, dans le cadre du Festival de Saintes. De jeunes apprentis-chanteurs saintais découvrent Bach et le répertoire baroque autour de répétitions, rencontres, concerts et vous font partager leurs découvertes.
    Stage réalisé entre le 10 et 15 juillet 2016.
    Direction : Céline Castaño, Gilles Gérard et Helen Giblin
    Piano : Guillaume Corti, Sabine Labussière
    Plus d'infos sur www.abbayeauxdames.org
    19 Décembre 2016
  • La Voie de la Beauté par l'Ensemble Variances.
    Programme composé de Femme changeante, cantate des quatre montagnes de Thierry Pécou et de Vision of Black Elk de Michael Ellison, donné à l'Amphithéâtre de l'Opéra de Lyon dans le cadre du Festival d'Ambronay en septembre 2016. L'Ensemble Variances est sous la direction de Thierry Pécou puis de Michael Ellison. Avec Katarina Livljanic (mezzo-soprano) et Noa Frankel (contralto). Ces deux oeuvres ont été inspiré par des cultures amérindiennes.
    Plus d'infos sur le Festival d'Ambronay

    30 Novembre 2016
  • Reportage vidéo de la tournée en Chine de l’Orchestre Sorbonne Universités du 12 au 20 septembre 2016 dans le cadre du China International Youth Arts Festival.
    L’Orchestre a interprété Yellow River Concerto d’après la Cantate de Xian Xinghai avec Wu Muye (piano) et la Symphonie n°9 de Beethoven sous la direction de Li Jian, avec le East China Normal University Choir et le Shanghai Conservatoire Of Music Choirs.
    Plus d'infos sur http://cosu.sorbonne-universites.fr/
    03 Novembre 2016

Pages