Grand Prix Lycéen des Compositeurs 2015

Le Grand Prix Lycéen des Compositeurs 2015 à La Philharmonie de Paris. Ce projet pédagogique rassemble en 2015, 97 établissements répartis sur tout le territoire. Un millier de lycéens ont été invités à la journée nationale du Grand Prix le mardi 24 mars à la Philharmonie de Paris, ce qui leur a permis de participer au débat, à la remise du Prix au lauréat 2015, à la création de l'œuvre commandée à Éric Tanguy, lauréat 2014 et, dans un effectif plus réduit, au concert du soir donné par l'Orchestre National d'Ile-de-France .
 
Le Grand Prix Lycéen des Compositeurs a pour objectif d'initier les jeunes à la musique contemporaine. Chaque année, des élèves de Seconde, Première et Terminale, scolarisés dans des établissements proposant un enseignement musical (enseignement de spécialité en série L, options facultatives toutes séries générales et technologiques, série technique de la musique et de la danse, art du son), écoutent et commentent les œuvres retenues par un comité de sélection composé de journalistes, professeurs, interprètes, compositeurs... A l’issue de ce travail, ils choisissent le compositeur lauréat qui reçoit, non seulement le Grand Prix Lycéen des Compositeurs, mais également une commande dont la création a lieu l’année suivante.
 
 
Partager par emailImprimer

Derniers reportages

  •  Interview PRO - Épisode 7 : Geoffroy Jourdain, directeur artistique des Cris de Paris 

    ​Geoffroy Jourdain fait battre le cœur des Cris de Paris avec toujours autant d’audace. Il se passionne pour l’ethnomusicologie, est amoureux des XVIIe et XVIIIe siècles italiens et nourrit une affection particulière pour tous les créateurs d’aujourd’hui. Geoffroy Jourdain dit ne pas adorer que quelqu’un applaudisse au milieu d’une symphonie, mais détester par-dessus tout qu’un autre dise « chut » à celui qui applaudit. L’émotion, l’enthousiasme, la manière d’être touché par l’objet artistique est au cœur de sa démarche, tout comme celle de la transmission qui est inhérente à son geste artistique.

     
    Inter Profedim
  • Scéance d'enregistrement des Saisons de Tchaïkovski et de Piazzolla par le Trio Bohème. Le Trio Bohème est composé de Jasmina Kulaglich (piano), Lev Maslovsky (violon) et Igor Kiritchenko (violoncelle).
    Enregistrement pour le label Caliopé
    Réalisation 3foisC
  • Tout le monde connaît "Hamlet" de Shakespeare, grand classique de la littérature anglaise.
    Mais connaissez-vous sa version opératique signée Ambroise Thomas ? 
    Pour cette fin d’année 2018, l’Opéra Comique vous propose de découvrir ce chef-d’oeuvre oubliée du répertoire, dirigé par Louis Langrée et avec une mise en scène de Cyril Teste mêlant opéra, théâtre et cinéma.

    Hamlet, du 17 au 29 décembre à l’Opéra Comique

    Réservations

  • AZOR, une comédie musicale mise en scène par Stéphan Druet et arrangement musical d' Emmanuel Bex.

    Livret : Albert Willemetz, musique : Gaston Gabaroche. Par la Cie Quand On Est Trois. Avec Julien Alluguette, Gilles Bugeaud, Tristan Bex, Fanny Fourquez, Antonin Fresson, Pauline Gardel, Quentin Gibelin, Emmanuelle Goizé, Estelle Kaique, Pierre Méchanick et Emmanuel Bex.  Chorégraphies : Alma de Villalobos, Lumières : Christelle Toussine. 

    Athénée Théâtre Louis-Jouvet du 20 décembre 2018 au 13 janvier 2019.

    Réservations

     

  • Interview PRO - Épisode 6 : Lorraine Villermaux, directrice des Talens Lyriques (Paris)

    Lorraine Villermaux est une figure incontournable de notre secteur. Outre son quart de siècle à la direction des Talens Lyriques à œuvrer au développement des projets de Christophe Rousset, elle a également mis à profit son engagement au service de tout le secteur musical au sein de PROFEDIM qu’elle a présidé pendant plus de 10 ans.
    Son amour sans faille du baroque n’a d’égal que son enthousiasme toujours entier pour ce que la musique peut tisser de lien lorsqu’elle tend la main au plus grand nombre.

    Interview Profedim

  • Interview PRO - Épisode 5 : Nicolas Thirion, directeur artistique de l'association Why Note (Dijon).
    Nicolas Thirion est directeur artistique de l'association Why Note, qui assure la promotion, la diffusion et et la production des musiques de création à Dijon en Bourgogne-Franche-Comté depuis 1996.
    Il est aussi musicien et pédagogue et le projet qu’il développe autour des musiques contemporaines, improvisées, électroniques, performances intermédias et autres arts sonores est avant tout centré sur la rencontre entre les œuvres, les artistes et le grand public.

    Interview Profedim