The Boston Early Music Festival Orchestra (2009)

Partager par emailImprimer

Derniers reportages

  • Le Festival « Pianos, pianos » souhaite mettre en lumière la merveilleuse mécanique sonore du piano, et la diversité des instruments : depuis le début du XIXe siècle, les facteurs et les compositeurs n’ont eu de cesse de l’enrichir et de faire évoluer sa musicalité.
    Durant deux jours, plusieurs générations d’artistes – accompagnés par la Médiathèque Musicale Mahler et la Fondation Royaumont – partageront avec le public leur passion pour le piano et leur approche renouvelée de l’interprétation, fruit de recherches sur des œuvres puisées pour une grande part dans les fonds de pianistes conservés à la Médiathèque Musicale Mahler.
    Edoardo Torbianelli et Claudia Chan, artistes en résidence – Nicolas Hodges, formateur – Benjamin d’Anfray, Laura Fernandez Granero, Luca Montebugnoli, lauréats, présenteront quelques-unes des pages les plus originales ou emblématiques du répertoire pianistique des XIXe et XXe siècles, confrontant les esthétiques et les temporalités dans un esprit d’ouverture et de curiosité.
    Une attention toute particulière sera également portée à la qualité des instruments : pianos romantiques, pianos modernes, pianos préparés, toy piano… Les pianos historiques seront présentés dans un état de conservation et de restauration exceptionnel.
     
    Plus d'infos sur pianos-pianos.fr
     
  • Dernière tragédie lyrique d'André Cardinal Destouches, Sémiramis vient d'être redécouverte par Les Ombres, sous la direction de Margaux Blanchard et de Sylvain Sartre, co-directeurs musicaux.
    Avec Judith Van Wanroij (dessus), Emmanuelle De Negri (dessus), Mathias Vidal (taille), João Fernandes (basse), Les Ombres, le Choeur du Concert Spirituel, Nathalie Perrier (lumières), Margaux Blanchard et Sylvain Sartre (co-directeurs musicaux).
    Concert donné dans le cadre du Festival d'Ambronay le 5 octobre 2018
     
  • Catherine Kollen est depuis 2009 directrice de l'ARCAL, une compagnie nationale de théâtre lyrique et musical. Outre son intérêt pour la pluridisciplinarité (intimement liée à l'opéra qu'elle défend), Catherine est très engagée pour la mise en lumière des femmes dans les projets qu'elle met en œuvre.
     
    Interview Profedim