Agenda

    1. ( direction musicale )
    Programme:
    1. les Goûts réunis

    2. Concert royal n°8

    3. Concert royal n°9

    4. Concert royal n°11

    La suite, composée de mouvements de danse, trouve en Couperin un de ses éminents représentants. Le brillant recueil Les Goûts réunis ou Nouveaux concerts royaux rassemble des suites jouées pour le roi Louis XIV entre 1714 et 1715 lors de petits concerts de chambre et fut publié une dizaine d’années plus tard. Amateur de pièces de caractère, libres et imagées, Couperin nous livre dans son 9e concert, Ritratto dell’Amore, un «Portrait de l’Amour», où est évoqué l’amour à la française, mâtiné d’incartades italiennes – le charme,
    les grâces, la fierté ou la douceur, et cætera. En regard, le 8e concert « dans le goût théâtral » se déroule comme un petit opéra sans paroles, de la grandiloquence de l’ouverture à la française à la tendresse des airs, jusqu’à la vivacité d’un air de Baccantes. Le 11e concert est quant à lui une suite de danses, où l’on retrouve allemande, courante, sarabande, gigue, rondeau, où les cordes et les vents de l’Ensemble Baroque de Nice apportent toutes leurs nuances de couleurs.