Agenda

    LUCAS DEBARGUE

    Déjà parmi les jeunes pianistes français les plus prometteurs, Lucas Debargue fait des merveilles à chacune de ses apparitions

    Bach Toccata en ut mineur
    Beethoven Sonate n° 32 op. 111
    Chopin Polonaise op. 53, Scherzo n° 2, Nocturne op. 48 n° 1, Barcarolle op. 60,
    Scherzo n° 1 op. 20

    Il faut un vrai culot pour se risquer si jeune au formidable défi que représente l’opus 111. D’autres plus âgés s’y sont brûlés les doigts. Au moins sait-on qu’avec Debargue, l’ultime sonate de Beethoven prendra une saveur étonnamment moderne. Voici certainement l’un des rares pianistes de la nouvelle génération à ne s’être jamais laissé gagner par la frivolité du monde, à garder suffisamment une nature d’artiste pour que la moindre de ses productions lui cause plus de trouble que de tranquillité. Formé à l’école Shereshevskaya, hautement portée sur le symbolisme et le contrepoint, Debargue contrecarre l’idée banale et fausse que seuls les grands techniciens peuvent se frayer un chemin jusqu’au sommet. On devine qu’il aura passé beaucoup de son temps à parfaire son Bach, que ses Chopin seront coulés dans une matière différente et particulièrement savoureuse.

    Jeanine Roze Production