Agenda

  • Programme:
    1. Fairy Queen

    Henry Purcell compose à la fin du 17e siècle quarante deux partitions pour accompagner des pièces de théâtre. Parmi elles, The Fairy Queen, écrite en 1692, combine le Songe d’une nuit d’été de Shakespeare amputée d’une partie du texte avec des masques, nom utilisé pour qualifier des intermèdes musicaux mêlant musique, chants, ballets et scénographie grandiose. La composante musicale de Purcell est d’une exquise délicatesse et d’une inépuisable inventivité. Elle a pour fonction de peindre la nature et son univers onirique et allégorique, à travers des personnages grotesques et des figures surnaturelles évoquant la Nuit, le Secret, le Mystère, le Sommeil et les quatre saisons, mais aussi de rendre compte, sous forme parodique de l’éventail des sentiments amoureux. Ce genre typiquement anglais du semi-opéra était extrêmement populaire à l’époque de Purcell. Les plus grandes pages de ce conte musical féérique vous seront jouées par l’Ensemble Baroque de Monaco sous la direction de Mattieu Peyrègne.