Agenda

    1. ( piano )
    2. ( direction musicale )
    3. ( ensemble )
    Programme:
    1. Malédiction pour piano et orchestre à cordes

    2. The black Gondola

    3. Ballade de Lénore

      (
      arrangement
      )
    4. Geek Bagatelles pour chœur de smartphonistes

    Entre la juvénile Malédiction, aux fulgurances quasi expérimentales, et La Lugubre Gondole, cette tardive berceuse funèbre aux confins de la tonalité, Liszt n’aura jamais fini de nous sidérer par ses audaces visionnaires. Sa  modernité a d’ailleurs interpellé plus d’un compositeur d’aujourd’hui. Après l’orchestration désormais classique de John Adams, Michaël Levinas nous restituera l’ambiance et les couleurs fantastiques de Lenore, le « thriller gothique » de G.A. Bürger que Liszt avait mis en musique sous la forme d’un mélodrame avec voix parlée.
    Un autre fameux révolutionnaire de la musique a inspiré les Geek Bagatelles de Bernard Cavanna, méditation (très) déjantée, avec « ruines symphoniques » et chœur de smartphones, sur le souvenir de la Neuvième de Beethoven…