Agenda

    APOTHÉOSE DE LA DANSE

    Orchestre de Picardie

    Arie Van Beek, direction

    Soliste :

    Laurent Korcia, violon

    Bruch Concerto n°1 en sol mineur, op.26, pour violon et orchestre

    Beethoven, Symphonie n°7 en la majeur, op.92, pour orchestre

    “J’ai ré-écrit mon concerto en sol mineur au moins une demi-douzaine de fois !”, disait Max Bruch à propos de son 1er concerto pour violon, composé pour le célèbre violoniste Joseph Joachim et créé par lui en 1868. Empruntant la forme traditionnelle du concerto, cette oeuvre touche par la chaleur de ses mélodies. L’orchestre de Picardie et l’archet de Laurent Korcia en promettent une version des plus vivantes et attachantes. La 7ème symphonie de Beethoven, achevée en 1812 et rendue célèbre par son Allegretto, dont le thème énoncé dans le registre le plus bas des cordes ressemble à une litanie, s’achève avec l’Allegro final, dans l’apothéose de sa coda, la plus élevée et la plus brillante que Beethoven ait jamais composée.