Journal

Lucrezia Borgia au Théâtre du Capitole de Toulouse. Du 24 janvier au 3 février. De 43,50€ à 112€

Réservez

L'histoire – vraie – de la plus célèbre empoisonneuse de la Renaissance à inspiré à Donizetti l'un de ses opéras les plus fascinants. Annick Massis, la plus grande belcantiste française, s’empare pour la première fois de ce rôle prédestiné ! 

Toujours attiré par les personnages féminins hors du commun, Donizetti s'est emparé avec délices de Lucrèce Borgia et en a fait un portrait flamboyant, bien digne du drame de Victor Hugo dont il s’inspire. Les plus grandes cantatrices ont voulu incarner cette femme cruelle et victime à la fois, dont les crimes toucheront son propre fils. C’est au tour de la magnifique Annick Massis de s’emparer de ce personnage redoutable. Autour d’elle, et sous la direction du brillant Giacomo Sagripanti, nous découvrirons le jeune ténor Mert Süngü. 

Partager par emailImprimer

Derniers articles