Journal

Les Solistes à Bagatelle – En solo ou à deux

De mai à septembre, l’Orangerie de Bagatelle fait une large place à la musique et, depuis qu’elle a quitté les serres d’Auteuil la série organisée par Anne-Marie Reby, rebaptisée Les Solistes à Bagatelle, conclut la "saison" estivale du lieu avec trois riches week-ends de piano.
 
Concerts de format court en une partie, à 16h et 18h, gratuité pour les moins de 12 ans : la formule a été pensée pour attirer un public familial et le succès qu’elle remporte n’est plus à souligner. L’ouverture de la programmation à la jeune génération non plus, comme l’atteste le premier week-end d’une 15ème édition qui accueille deux talents en plein envol, Rémi Geniet (29/08) et Guillaume Bellom (30/08), et deux trentenaires dont les qualités sont déjà bien connues, Guillaume Coppola (29/08) et Jonas Vitaud (30/08). Si les programmes font une large place au grand répertoire, la musique d’aujourd’hui y trouve systématiquement sa place aussi et, sur ce point, une création mondiale de Marc Monnet sous les doigts de G. Coppola et une première française de Thomas Adès par G. Bellom retiennent l'attention.
 
Les concerts à deux pianos ne sont pas chose si courante et l’on guette avec impatience un second week-end entièrement consacré à cet effectif. Liszt occupe l’essentiel du récital de Marie-Josèphe Jude et Michel Béroff (5/09) puisque la Bénédiction de Dieu dans la solitude (dans l’arrangement d’Emil von Sauer) et Les Préludes (arrgt Emil Kronke) encadrent Hallelujah Junction de John Adams. Outre la très belle transcription pour deux pianos de Jeux de Debussy par Jean-Efflam Bavouzet, c’est évidemment Le Sacre du Printemps de Stravinski qui fait l’attrait du récital que le pianiste donne avec François-Frédéric Guy (5/09), collègue en compagnie duquel (photo) il a enregistré ces œuvres (1).
Une page de Strasnoy exceptée, la musique russe (Borodine, Scriabine, Rachmaninov) occupe tout le récital du Duo Double-Piano d’Anne-Cécile Barrère et Nicolaï Maslenko (6/09), tandis Claire Désert et Florent Boffard (6/09) referment le week-end avec Kosmos d’Eötvös et la Sonate op. 34b de Brahms.
 
Retour au récital de soliste lors du dernier volet des Solistes à Bagatelle avec d’abord deux rendez-vous motivés par l’actualité discographique : tandis que paraît son intégrale des dix Sonates de Scriabine (2) et un disque de musique arménienne (3), Varduhi Yeritsyan (12/09) est à l’affiche dans un programme associant les Sonates n° 5 et n° 10 du Russe à une création mondiale de Franck-Christoph Yeznikian.
Scriabine est aussi présent dans le récital de Geoffroy Couteau (12/09) avec la 7èmeSonate, mais c’est néanmoins Brahms – compositeur fétiche de l’interprète – qui en constitue le centre de gravité avec les Intermezzi op. 117, la Sonate n° 2 et Catafalque, Tombeau de Johannes Brahms de Rodolphe Bruno-Boulmier (4).
 
A Shani Diluka (13/09), revient la conclusion des Solistes à Bagatelle, d’abord en récital dans la Sonate D. 960 de Schubert et Intermezzi de Widmann, puis en musique de chambre. Ce avec un partenaire de choix puisque Valentin Erben, ancien violoncelliste du Quatuor Alban Berg, lui donne la réplique dans Beethoven (Sonates nos 3 et 4) et Johana Doderer.

Une bonne nouvelle enfin, l'entrée du Parc de Bagatelle est désormais gratuite pour les festivaliers.
 
Alain Cochard

(1)1 CD Chandos
(2) 2 CD Paraty
(3) « Letters from Armenia » (œuvres de Komitas et Khachaturian) / 1 CD Paraty
(4) Dont Geoffroy Couteau enregistré la musique pour piano, avec François-Frédéric Guy / 1 CD Odradek

Les Soliste à Bagatelle, 15ème édition
Du 29 août au 13 septembre 2015
www.concertclassic.com/festival/les-solistes-bagatelle
 
Photo Jean-Efflam Bavouzet et François-Frédéric Guy © Cyrille Guir

Partager par emailImprimer

Derniers articles