Journal

Le Quatuor Van Kuijk et Raphaël Sévère aux Moments Musicaux de Gerberoy – Intense dialogue – Compte-rendu

A quelques encablures de Beauvais, Gerberoy doit une bonne partie de sa célébrité au peintre Henri Le Sidaner (1862-1939) qui, sur les conseils de son ami Rodin, découvrit et céda au charme de ce village de l’Oise au tout début du XXe siècle et y fut l’initiateur d’une « fête des roses » désormais célèbre.
Depuis une décennie, la musique trouve aussi sa place à Gerberoy grâce à un mini-festival concentré sur un week-end, les Moment musicaux – dont Pierre Chavonnet, maire du village, assure la présidence. Depuis trois ans, Gerberoy fait partie de La Belle Saison(1), réseau créé à l’initiative du théâtre des Bouffes du Nord et fédérant une vingtaine de lieux en France (s’y ajoutent deux ou trois incursions sur les territoires italien et belge). Ce maillage de salles petites ou moyennes permet à de jeunes interprètes d’entreprendre des tournées (La Belle Saison organise une centaine de concerts par an autour d’une quinzaine de programmes). Le Quatuor Van Kuijk et Raphaël Sévère avaient commencé la leur près de Béziers en octobre dernier ; ils se sont retrouvés à Gerberoy pour son point d’orgue.

Dans la formidable floraison d’ensembles chambristes à laquelle on assiste aujourd’hui en France – comme partout en Europe d’ailleurs –, le Quatuor Van Kuijk (fondé en 2012 par Nicolas Van Kuijk, Sylvain Favre-Bulle, Grégoire Vecchioni et François Robin) tire incontestablement son épingle du jeu. Après des études au CRR de la rue de Madrid, les musiciens ont complété leur formation auprès de Günter Pichler – rien moins que le fondateur du Quatuor Alban Berg ... – à l’Académie Reina Sofia de Madrid.
Les précieux conseils de cet irremplaçable mentor ont permis à l'ensemble de prendre un envol salué par diverses récompenses : Premier Prix du Concours de Trondheim en 2013, Lauréat HSBC de l’Académie du Festival d’Aix en 2014, Premier Prix du Concours du Wigmore Hall en 2015. La sélection des Van Kuijk cette même année pour participer au programme BBC 3 New Generation Artists aura également été très révélatrice, tout comme la présence aux Proms de Londres, ce 24 juillet, au côté de la clarinettiste Annelien Van Wauwe. (2)

Mozart occupe la totalité d’un bel enregistrement que le Quatuor Van Kuijk vient de faire paraître (3) et l’on ne s’étonne pas de trouver le Quatuor en ut majeur « Les Dissonances » en ouverture de soirée. Le bonheur du jeu collectif et l’appétit de musique des instrumentistes aboutissent à un KV 465 d’un relief idéal. Le teintes de cette partition archi-rebattue ressortent, avivées par l’engagement et la vitalité de quatre jeunes archets qui ne perdent rien de la merveilleuse tendresse de l’Andante cantabile, ni de l’humour du finale. Suit le Langsamer Satz, pièce de jeunesse (1905) de Webern nourrie des influences du siècle romantique, que les Van Kuijk restituent avec plénitude et fermeté du trait. Elle fournit une transition parfaite vers le Quintette avec clarinette de Brahms.

Raphaël Sévère © Matt Dine

La position tardive dans la chronologie (1891) et le rapprochement avec le Quintette de Mozart conduisent parfois à donner à l'Opus 115 un caractère pré-testamentaire, à en faire un chant du cygne avant l’heure.
Rien de cela ici, au contraire ! Longueur de souffle, maîtrise admirables des nuances : Raphaël Sévère noue un dialogue d’une rare intensité avec ses partenaires. Tous osent des couleurs franches, des contrastes accusés (magnifique Adagio !), en un mot du soleil : on songe au compositeur goûtant aux beautés de la nature lors de ses balades estivales. Subtil et rayonnant de liberté, ce Brahms emporte légitimement l’adhésion d’un auditoire que les musiciens gratifient du Larghetto du Quintette de Mozart en bis. Fin de soirée sur les ailes du chant ...

Alain Cochard

logo signature article

 
(1) la-belle-saison.com/
(2) www.bbc.co.uk/proms/events/performers/d1e9aaa8-6eea-4195-b099-83296f32185b
(3) 16ème Quatuor KV 428, Divertimento K. 136, 19èmeQuatuor KV 465 « Les Dissonances » / Alpha Classics 246 (dist. Outhere)

Gerberoy, Collégiale saint-Pierre, 30 juin 2017

Site du Quatuor Van Kuijk : www.quatuorvankuijk.com/
Site de Raphaël Sévère :  www.raphael-severe.com/

Photo Quatuor Van Kuijk © Nikolaj Lund

Partager par emailImprimer

Derniers articles