Journal

Jean Sibelius : Symphonie n° 2, Le Retour de Lemminkäinen / Orchestre National Bordeaux Aquitaine, dir. Paul Daniel / ONBA-LIVE – MUSICALES ACTES SUD (dist. Harmonia Mundi)

Qu’importe si René Leibowitz se retourne dans sa tombe, Jean Sibelius conquiert peu à peu sa place en France, parmi les mélomanes, mais aussi auprès d’orchestres qui apprivoisent son univers sonore singulier. On sait les merveilles accomplies à l’Orchestre de Paris par Paavo Järvi (leur enregistrement intégral des Symphonies est impatiemment guetté). Du côté de l’Orchestre Philharmonique de Radio France, l’arrivée de Mikko Franck nous vaudra sûrement de belles surprises en matière sibélienne.

A propos de belle surprise, l’Orchestre National Bordeaux Aquitaine a profité de l’année Sibelius pour faire paraître un enregistrement de concert de la 2èmeSymphonie et du Retour de Lemminkäinen sous la baguette de Paul Daniel. Après un Mahler et un Wagner remarqués, ce nouveau volume de la collection ONBA LIVE confirme les progrès accomplis par la phalange bordelaise sous la conduite du chef britannique. La musique de Sibelius est très redevable envers les interprètes anglo-saxons – c’était déjà vrai du vivant du compositeur – et la chose se vérifie une fois de plus ici.
 

Symphonie n° 2, 4ème mvt (début)

Là où d’autres interprètes mettent l’accent sur le postromantisme avec une opulence assumée de la sonorité, Daniel joue une carte infiniment plus moderniste, replaçant l’ouvrage dans le cours de l’évolution se son auteur. Nulle sécheresse, nulle froideur, mais une conception résolument tendue vers le futur où le chef se révèle autant maître des timbres que de l’architecture de l’Opus 43, d’une vie intérieure de la partition qui se révèle avec une saisissante acuité.
Magnifique de force évocatrice, de sens narratif, Le Retour de Leminkäinen complète une galette à laquelle on ne reprochera qu’un minutage un peu bref.

Pour l’heure c’est à Verdi que Paul Daniel et l’ONBA se dédient avec une production de Simon Boccanegra (mise en scène de Catherine Marnas) qui fait appel à Tassis Christoyannis pour le rôle-titre (5 représentations du 24 janvier au 3 février).
Côté symphonique, le public de l’Auditorium découvrira sous la baguette du directeur musical, les 4 et 5 février, un programme Liadov, Glazounov et Tchaïkovski dont la captation sera publiée dans la collection ONBA LIVE à l’automne prochain.
 
Alain Cochard

logo signature article

Verdi : Simon Boccanegra
24, 27, 30 janvier, 1er et 3 février 2016
Bordeaux – Grand-Théâtre
www.opera-bordeaux.com/detail-spectacle/opera-1/simon-boccanegra-987/15-16-12.html
 
Orchestre National Bordeaux Aquitaine, dir. Paul Daniel
Œuvres de Liadov, Glazounov, Tchaïkovski
4 février 2016 – 20h
5 février 2016 – 19h
Bordeaux - Auditorium
www.opera-bordeaux.com/detail-spectacle/concert-3/liadov-glazounov-tchaikovski-990/15-16-12.html

le disque de la semaine 6789

Partager par emailImprimer

Derniers articles